Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

La victime identifiée, le suspect comparaît

Un jeune résident d'Ottawa est accusé de meurtre sans préméditation d'un étudiant de l'Université Carleton, cette fin de semaine.

La police d'Ottawa affirme que Jordane Larocque-Laplante, 20 ans, a provoqué la mort Abdullah Al-Tutunji, près du restaurant McDonald, sur la promenade Meadowland.

La bagarre, qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, a tourné au drame. Larocque-Laplante a comparu par visioconférence au palais de justice d'Ottawa, lundi.

Selon la page Facebook de la victime, aussi âgée de 20 ans, Abdullah Al-Tutunji étudiait en génie écologique à Carleton, depuis 2014.

Sa mort traduit une situation problématique pour la police d'Ottawa, qui enquête sur ce 22e meurtre de l'année à survenir sur son territoire, soit le triple par rapport à l'an dernier.

Autre fusillade à Ottawa

La police d'Ottawa enquête sur une nouvelle fusillade qui a eu dans le secteur Nepean, dans la nuit de dimanche à lundi.

L'incident est survenu vers 2 h 30 sur la promenade Chesterton.

Des coups de feu ont été tirés sur une résidence. Des balles ont transpercé une porte de la demeure ciblée. Un des projectiles a effleuré un occupant, le blessant légèrement, a indiqué le Service de police d'Ottawa.

Selon les policiers, la victime a décliné des soins médicaux et a refusé de coopérer avec l'enquête policière. Des témoins ont signalé qu'un véhicule a été aperçu quittant les lieux après la fusillade.

Il s'agissait de la 66fusillade de l'année à Ottawa.

En voiture sur... la piste de ski de fond

Un amoureux du belvédère Champlain paiera cher pour sa passion du parc de la Gatineau.

La police de la MRC des Collines confirme avoir mis un automobiliste à l'amende pour avoir circulé sur les pistes de ski de fond, afin de se rendre au belvédère bien connu du parc de la Gatineau.

Le 6 décembre dernier, des agents ont arrêté l'homme au stationnement P5, à l'intersection du chemin Kingsmere et de la Promenade de la Gatineau. Il était 6 h 30 lorsque les policiers ont vu sortir la Toyota Écho du sentier réservé aux fondeurs.

« L'homme n'en était pas à sa première frasque du genre, mais bien à sa troisième depuis le début de la saison », explique le sergent Martin Fournel, de la police de la MRC des Collines.

Le conducteur contournait les barricades à l'entrée des sentiers et circulait sur les pistes, en voiture.

La police lui a donné une contravention pour permis de conduire impayé, alors que la Commission de la capitale nationale doit aussi lui remettre au moins une amende, et une possible facture pour les dommages encourus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer