Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Une rentrée au travail glissante

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Un autobus scolaire et une autopatrouille ont fait partie du décor hivernal de lundi matin, alors qu'une dizaine de centimètres de neige a recouvert l'Outaouais et l'Est ontarien. À Gatineau, un autobus scolaire a glissé et percuté une automobile à l'intersection des rues Champlain et Élisabeth-Bruyère, près du Collège St-Joseph. Dans la même matinée, un policier de la MRC des Collines est entré en collision avec un camion à déchets, dans une côte de la montée Paiement, dans le secteur Perkins. Une cinquantaine de collisions se sont produites des deux côtés de la rivière des Outaouais. Autant dans l'est de l'Ontario que dans l'ouest du Québec, on comptait trois personnes blessées dans l'une ou l'autre des collisions, pour la très grande majorité sans grande violence. Les températures oscilleront entre -4 et 1 degré Celsius, mardi. Aucune précipitation n'est prévue par Environnement Canada, dans la région de la capitale nationale. Sur la photo, une policière vient en aide au conducteur d'une camionnette coincée entre une déneigeuse et un muret de béton sur la rue Champlain, à Gatineau.

Policier du SPVG arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies

Un policier de Gatineau a été arrêté par ses propres collègues, pour conduite avec les capacités affaiblies, dans la nuit de samedi à dimanche. Lundi matin, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a fait savoir que son employé, qui n'était pas en service, s'était endormi au volant de sa voiture personnelle vers 3 h 45, sur le boulevard Maloney Ouest. Les agents en devoir ont répondu à un appel au 9-1-1 concernant un automobiliste endormi dans son véhicule. Les policiers ont constaté qu'il s'agissait d'un de leur collègue, un homme de 42 ans. Le conducteur a été remis en liberté sous promesse de comparaître. Son permis a été suspendu pour 90 jours. Son véhicule a été remorqué et remisé. Le policier devra faire face à des mesures administratives en attendant de subir son procès, a précisé le SPVG.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer