Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Bouteilles consignées, un homme arrêté

Un automobiliste éméché est entré dans une station-service avec une caisse de bière vide pour quitter les lieux en voiture de police, lundi soir, à Cantley.

Bien mauvaise idée que de passer à côté d'un policier en uniforme, tout près de sa voiture de patrouille, avec une démarche chancelante. Alors que le policier faisait le plein d'essence de l'autopatrouille, le conducteur est sorti de son véhicule avec une caisse de bouteilles de bière vides.

Il a interpellé le client de 69 ans qui sentait l'alcool.

Le policier a fait des tests de dépistage, pendant que le conducteur ivre prétendait ne pas avoir bu une goûte.

L'homme a échoué l'examen et a été transporté au poste de police. En tout temps, selon le sergent Martin Fournel, de la police de la MRC des Collines, le sexagénaire a maintenu «qu'il  n'était pas un criminel et que de toute manière, il refuserait de se soumettre à l'alcotest une fois rendu au poste de police».

Son véhicule a été saisi pour 90 jours, et son permis de conduire a été suspendu.

Il est accusé de refus de se prêter à l'alcootest, ce qui est l'équivalent d'une accusation de conduite avec les capacités affaiblies.

Le conducteur est un récidiviste reconnu coupable d'une première offense en 2013.

Louis-Denis Ebacher, Le Droit

Agente de police agressée

Deux jeunes femmes sont accusées d'avoir provoqué du désordre et causé des blessures à une agente de la police d'Ottawa. Les faits se sont produits le 29 novembre dernier, sur l'avenue Henderson. Du désordre avait été signalé dans un appartement, et le locataire voulait faire sortir plusieurs personnes indésirables. Pendant que les agents expulsaient trois jeunes femmes, celles-ci ont pris à parti une policière. Deux jeunes contrevenantes ont été accusées de voies de fait graves contre un agent de la paix, tout comme une adulte, Caylie Thomas, 18 ans, sans domicile fixe. Paul Fisher, 18 ans, devra répondre à plusieurs accusations reliées aux armes à feu et à la drogue trouvés dans son apartement.

Le Droit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer