Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

En prison les week-ends pour s'être amouraché de la gardienne de son enfant

Un père de famille a été condamné à 90 jours de prison à purger les fins de semaine pour s'être «amouraché» de la jeune gardienne de son enfant, à Gatineau.

La voisine de l'accusé avait accepté de garder l'enfant pendant son absence. Mais le père et la gardienne se sont liés de façon plus intime.

Même si l'adolescente, qui avait alors 13 ans, était consentante aux attouchements, l'adulte, aujourd'hui âgé de 32 ans, est coupable de contacts sexuels et d'incitation à des contacts sexuels sur une mineure.

«Monsieur a tendance à entretenir des relations malsaines», a rappelé le juge Richard Laflamme, en s'appuyant sur le rapport présentenciel de l'accusé.

La Couronne a plaidé pour une peine de 6 à 9 mois de détention. Le magistrat a penché en faveur de l'avocate de la défense, Amélie Samson, en imposant une peine de 90 jours à son client, qui pourra continuer de travailler la semaine, et subvenir aux besoins de ses deux enfants.

L'homme fait un suivi à la Direction de la protection de la jeunesse et complété une thérapie. Le juge l'a cru sincère et crédible dans ses démarches.

Une période de probation de deux ans ainsi que 240 heures de travaux communautaires s'ajoutent à la peine.

Une ordonnance de non-publication a été prononcée pour éviter d'identifier la jeune victime.

Un ex-prêtre inculpé de grossière indécence et d'attentat à la pudeur

Des accusations de grossière indécence et d'attentat à la pudeur ont été déposées contre un ancien prêtre de la région d'Ottawa, relativement à de présumées agressions sexuelles qui auraient été commises à la fin des années 1960 sur un garçon de 15 ans.

La Section des agressions sexuelles et de la violence faites aux enfants du Service de police d'Ottawa (SPO) a ouvert une enquête en septembre dernier, à la suite d'une plainte.

La police a annoncé vendredi le dépôt de deux accusations de grossière indécence et deux autres d'attentat à la pudeur contre le suspect, William Barry McGrory, 82 ans, qui habite Toronto.

L'octogénaire a comparu en cour, vendredi. Les enquêteurs craignent qu'il y ait d'autres victimes.

L'Archidiocèse d'Ottawa a signalé que Barry McGrory a été suspendu de l'exercice de tout ministère, et interdit de se présenter comme étant un prêtre catholique, il y a plus de 20 ans, sans toutefois préciser les raisons de ces décisions.

Saisie de drogue à Aylmer

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a saisi plus de 10 000 comprimés de métamphétamine et près de deux kilos de cannabis, jeudi.

Les autorités ont frappé dans le secteur d'Aylmer, au terme d'une enquête d'un mois. Les policiers ont investi le 129, Impasse John Roney appartement 2.  Une femme âgée de 64 ans s'y trouvait. Trois hommes, âgés de 33 à 46 ans, ont aussi été arrêtés.

Deux d'entre eux sont des résidents de Shawville. Ils ont été libérés avec une promesse à comparaître et seront accusés de possession de stupéfiants. L'autre suspect, Michel Brousseau un Gatinois de 44 ans, ainsi que Hélène Racine, 64 ans, devront répondre à des accusations de possession de stupéfiants pour fins de trafic.

Ils ont comparu vendredi après-midi à Gatineau. Le SPVG a saisi précisément 10 348 comprimés de métamphétamine, un peu plus de 1 600 grammes de cannabis et 200 grammes de haschisch.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer