Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Requête en délais déraisonnables, huit ans après le crime

En attente d'un deuxième procès pour le meurtre de sa femme, un Gatinois veut faire cesser toutes procédures en faisant valoir des délais déraisonnables devant la justice.

La Cour d'appel a ordonné en 2015 la tenue d'un nouveau procès dans l'affaire Khalid Gakmakge, reconnu coupable, en mars 2011, du meurtre non prémédité de sa femme. L'homme est accusé d'avoir poignardé à mort Lucia Meideros le 12 décembre 2008.

Lundi, les avocats de la défense Me Christian Deslauriers et Me Pierre-Olivier Lemieux ont fait savoir à la juge Johanne St-Gelais, de la Cour supérieure du Québec, qu'ils déposeraient leur requête en délais déraisonnables dès janvier.

L'arrêt Jordan de la Cour suprême force depuis cet été les tribunaux à tenir un procès devant jury dans les 36 mois suivant l'arrestation d'un individu. Dans le cas d'un procès à la cour provinciale, le délai prescrit est de 18 mois. Il s'est écoulé 106 mois depuis l'arrestation de M. Gakmage.

Selon les procureurs de l'accusé, le juge Martin Castonguay a commis une erreur de droit lors du premier procès en permettant qu'un témoin clé livre une version différente de celle présentée lors de l'enquête préliminaire. Le différend tourne autour de la séquence des coups de couteau portés à l'accusé et à sa victime. Le jury avait donné raison à la Couronne, qui soutenait que Mme Medeiros avait été attaquée en premier.

Louis-Denis Ebacher, Le Droit

Bon samaritain happé à mort

Un piéton qui se trouvait visiblement au mauvais endroit au mauvais moment a péri tragiquement lundi en début de soirée dans l'Est ontarien.

Vers 17 h 30, le conducteur d'un véhicule circulait en direction est sur la route de comté 18, dans les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, lorsqu'il a perdu le contrôle puis terminé sa course dans un fossé entre les chemins Morgan et Rombough.

Par un malheureux concours de circonstances, deux bons samaritains se trouvaient exactement au même endroit pour venir en aide à un autre automobiliste qui avait précédemment fait une sortie de route. Le second véhicule a heurté les deux personnes de plein fouet.

L'un des piétons a succombé à ses blessures tandis que l'on craignait pour la vie de la seconde personne lundi soir à l'hôpital. Ni l'âge ni l'identité des deux individus n'ont été révélés pour l'instant.

La Police provinciale de l'Ontario a ouvert une enquête sur cet accident mortel. Toute personne ayant des informations sur cette collision est invitée à composer le 1-888-310-1122.

Le Droit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer