Un 17e meurtre en 2016 à Ottawa

Une vaste périmètre de sécurité a été établi,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Une vaste périmètre de sécurité a été établi, dimanche. Mais les circonstances entourant le 17e meurtre de l'année à Ottawa demeurent nébuleuses.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le sang a coulé dans les rues d'Ottawa au cours de la fin de semaine alors que trois hommes ont été poignardés, dont un est mort des suites de ses blessures.

Le sang a coulé dans les rues d'Ottawa... (Charles-Antoine Gagnon, LeDroit) - image 1.0

Agrandir

Charles-Antoine Gagnon, LeDroit

La plus récente agression armée a eu lieu vers 2 h 30, dimanche, à l'angle du boulevard St-Laurent et du chemin Ogilvie, près du centre d'achat St-Laurent.

Un homme a été tué. La victime a été identifiée par la police d'Ottawa comme étant est Solomon Odekunle, 21 ans. 

Un homme de 27 ans a été arrêté en lien avec ce meurtre. Le suspect doit comparaître en cour, lundi. 

Il s'agit du 17e homicide à avoir été commis sur le territoire de la Ville d'Ottawa en 2016, et du plus grand nombre de meurtres en une année depuis dix ans.

Les policiers ont établi un vaste périmètre de sécurité pour mener leur enquête. Le boulevard St-Laurent entre les chemins Cyrville et Ogilvie, un secteur commercial très achalandé, a été fermé à la circulation. 

Une mare de sang était visible tout juste à côté de deux valises de premiers soins sur le terre-plein du chemin Ogilvie, entre le centre d'achat et le restaurant Perkins. 

Les enquêteurs se sont notamment concentrés devant le restaurant Piper's Grill, où plusieurs cônes marqueurs ont été déposés devant et sur les côtés de l'immeuble. D'autres marqueurs aux fins d'enquête traversaient le boulevard St-Laurent jusqu'à l'endroit où la victime a été traitée par les ambulanciers. Ce fut une longue enquête puisque le périmètre de sécurité a été levé peu après 17 h, dimanche.

Les circonstances de l'agression demeurent inconnues.

Autres agressions

Ottawa a connu deux autres épisodes de violence armée durant le week-end alors que deux hommes ont été poignardés lors de deux incidents séparés.

La première agression armée est survenue vers 22 h 15, vendredi soir, près du 200, Coleford Place, non loin du boulevard St-Laurent. Un homme de 24 ans a été attaqué. 

La deuxième agression a été commise quelques heures plus tard, soit vers 2 h 20, samedi, près de l'intersection de la rue Somerset et de l'avenue Breezehill, dans la petite Italie. Un homme de 19 ans a été poignardé à la poitrine.

Ces deux individus ont été soignés à l'hôpital pour leurs blessures. On ne craint pas pour leur vie, a spécifié la police d'Ottawa. 

Deux suspects étaient recherchés par la police au cours de la fin de semaine en lien avec ces agressions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer