Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Frappe policière contre des commerces de marijuana

Neuf personnes ont été arrêtées lors de perquisitions effectuées jeudi et vendredi par la police d'Ottawa dans sept dispensaires de marijuana opérant sans permis. Du cannabis, du haschisch, du concentré de THC, des biscuits et autres pâtisseries à la marijuana, de l'argent comptant ainsi que des documents ont été saisis par la police lors des perquisitions. Les établissements visés sont situés sur le chemin Montréal, la rue Bank, la rue Rideau, la rue Preston, le boulevard Saint-Laurent, le boulevard Saint-Joseph et à la place Roydon. Les autorités soupçonnent les commerces visés d'avoir vendu de la marijuana sans autorisation. L'achat de marijuana thérapeutique est légal auprès de producteurs autorisés par le gouvernement fédéral. La vente de marijuana à des fins récréatives est toutefois toujours illégale. Le gouvernement de Justin Trudeau prévoit légaliser le cannabis. Les perquisitions ont été effectuées à la suite de plaintes. Les personnes arrêtées font face à plusieurs accusations, dont possession de drogue en vue d'en faire le trafic et de possession de produits de la criminalité.

LeDroit

Accident mortel sur la route 148 à Pontiac

Un grave accident de la circulation impliquant quatre véhicules a causé la mort d'une personne en plus d'en blesser trois gravement vendredi soir dans la municipalité de Pontiac. La tragédie est survenue sur la route 148 près du chemin Hammond vers 19 h, a indiqué le Service de la Sécurité publique de la MRC des Collines de l'Outaouais. 

Parmi les véhicules impliqués, deux ont effectué des tonneaux à la suite des impacts, et un de ceux-ci a pris feu.  L'enquête préliminaire de la police a permis d'établir que le conducteur d'un véhicule qui circulait en direction est sur la route 148 se serait endormi au volant et s'est retrouvé dans la voie inverse, ce qui a provoqué des collisions avec les autres véhicules. Aucun délit criminel n'est en cause pour le moment. L'identité de la victime n'a pas été dévoilée par la police. La route 148 a été complètement fermée à la circulation à la hauteur du chemin Hammond.

LeDroit

Délit de fuite à Maniwaki: la victime succombe à ses blessures

Le piéton octogénaire qui avait été percuté par une automobile dont le conducteur avait pris la fuite, mardi soir, à Maniwaki, est décédé de ses graves blessures à l'hôpital. Un suspect âgé de 28 ans avait été arrêté peu après le drame par des agents de la Sûreté du Québec (SQ). Il sera vraisemblablement accusé de délit de fuite ayant causé la mort, ce qui pourrait le conduire en pénitencier pour plusieurs années, s'il est trouvé coupable. L'impact est survenu vers 20 h 10 près de l'intersection des rues Principale et des Oblats. Le ratissage policier qui a suivi a permis de localiser peu après un véhicule accidenté, sur la rue des Oblats. C'est là que le suspect a été mis en état d'arrestation. 

La Presse canadienne

Vols en groupe: des accusations déposées

Un adulte et trois adolescents font face à une multitude d'accusations à la suite de vols en groupe commis jeudi soir sur des passants dans le secteur des chemins Albion et Walkley, dont au parc Sandalwood, dans le sud d'Ottawa.

Dans les trois cas, les victimes, seules, furent accostées par un groupe de quatre ou cinq suspects, a indiqué la police d'Ottawa. Dans deux des trois méfaits, des biens furent dérobés par les présumés voleurs.

Trois adolescents de 13, 15 et 17 ans font chacun face à trois accusations de vol qualifié, trois accusations de port de déguisement et d'une accusation de complot visant la perpétration d'un crime. L'identité des adolescents ne peut être dévoilée puisqu'ils sont mineurs. L'adulte, Fabrice Ricourt-Casseus, 18 ans, fait face à trois accusations de vol qualifié et de port de déguisement, ainsi que d'une accusation de complot visant à commettre un délit.

L'enquête a permis aux policiers d'associer l'adolescent de 13 ans à un autre vol en groupe survenu le 25 octobre dans le quartier Hintonburg. Il a été accusé de vol qualifié, de port de déguisement et de port d'arme.

Les quatre individus ont comparu en cour, vendredi. La police d'Ottawa croit être en mesure d'élucider d'autres détroussements en groupe et de déposer de nouvelles accusations.

LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer