Un important réseau de trafiquants démantelé

Une frappe policière surprenante a fait tomber un réseau de trafiquants de... (123rf)

Agrandir

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une frappe policière surprenante a fait tomber un réseau de trafiquants de drogue bien implanté depuis des années en Outaouais. Jeudi, l'Escouade régionale mixte (ERM) a arrêté 21 personnes, dont un ancien hockeyeur qui a fait la pluie et le beau temps dans les circuits mineurs.

Le clan d'Yann Maisonneuve et de Hugues Mongeon a été mis derrière les barreaux, après la saisie de plusieurs résidences, dont certaines avaient été dotées de garages dissimulant des sous-sols, utilisés comme serres de cannabis.

Le chiffre d'affaires annuel du réseau - que la Sûreté du Québec relie aux Hells Angels - serait comparable au salaire d'un joueur de hockey professionnel.

***

Le réseau de vente de cannabis démantelé jeudi matin par l'Escouade régionale mixte (ERM) avait un chiffre d'affaires annuel de 3,9 millions $, et s'appuyait sur de nombreux jardiniers.

La Sûreté du Québec (SQ) a mis un an à comprendre le modus operandi du groupe, grâce à de l'écoute électronique, et à mettre la main sur les suspects qui opéraient neuf serres cachées sous des garages.

Au sommet du vaste organigramme se trouvent Yann Maisonneuve, 40 ans, et Hugues Mongeon, 44 ans. La SQ associe leurs noms aux Hells Angels. Le capitaine Benoît Dubé, de l'ERM, a précisé, jeudi, que le réseau avait «des liens» avec ces motards criminels, sans toutefois compter parmi ses membres en règle. «Des indépendants ayant des liens avec les motards», a-t-il dit en conférence de presse.

L'organigramme issu de l'enquête Nouage... (Courtoisie, ERM Outaouais) - image 2.0

Agrandir

L'organigramme issu de l'enquête Nouage

Courtoisie, ERM Outaouais

Jeudi matin, une centaine de policiers de Gatineau, de la SQ et d'Ottawa ont pris d'assaut 21 résidences un peu partout en Outaouais, principalement à Gatineau, à L'Ange-Gardien, et dans la Petite-Nation. Le réseau s'étendait jusqu'en Ontario, toujours selon la SQ.

MM. Maisonneuve et Mongeon s'appuyaient sur cinq ou six proches qui, eux, faisaient travailler des producteurs de cannabis. Ces mêmes producteurs employaient des «jardiniers» ou des responsables des récoltes. À gauche et à droite, on retrouve des hommes et des femmes de confiance pour cacher de la drogue et de l'argent.

«Le réseau finançait la construction de garages résidentiels, munis de sous-sols dissimulés, et dans lesquels on trouvait des serres de cannabis», a expliqué le capitaine Dubé.

Le fournisseur de matériel de production serait Luc... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Le fournisseur de matériel de production serait Luc Hamelin, propriétaire de l'entreprise Hydromax.

Etienne Ranger, LeDroit

Le fournisseur de matériel de production, selon l'organigramme issu de l'enquête Nouage, est Luc Hamelin, propriétaire de l'entreprise Hydromax, située sur la rue Atmec, à Gatineau. L'entreprise se spécialise dans l'équipement de jardinage intérieur, et la vente de système d'éclairage, de pompes, d'appareils de contrôle d'odeurs, de ventilation et d'engrais.

Le réseau était capable de produire 2500 livres de cannabis par année, selon les enquêteurs.

«À vue d'oeil, a poursuivi le capitaine Dubé, on ne pouvait pas voir (les serres dissimulées). C'est à force d'enquêter qu'on a pu localiser les sous-sols qui servaient juste pour la production.» Les sous-sols étaient accessibles par des trappes.

De multiples accusations

Chaque suspect n'est pas visé par les mêmes chefs d'accusation. Il est question de complot en vue de faire le trafic de drogue, production de marijuana et de résine de cannabis, trafic, possession d'argent obtenu criminellement, possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic, entreposage négligent d'armes à feu, et possession d'arme à feu prohibée.

Un chef d'accusation lié au travail en association avec une organisation criminelle touche particulièrement Yann Maisonneuve, Luc Miner, Stéphane Périard et Steve Ross.

D'autres chefs d'accusation pourraient s'ajouter dans les prochains jours, puisque la SQ confirme qu'il y a eu vol d'électricité pour alimenter les serres illégales.

Liste des accusés de l'opération Nouage

  • Yann Maisonneuve, 40 ans, L'Ange-Gardien
  • Hugues Mongeon, 43 ans, Gatineau
  • Mélanie Hamelin, 38 ans, Lochaber-Partie-Ouest
  • Stéphanie Wise, 38 ans, Val-des-Bois
  • Élise Gauthier, 41 ans, L'Ange-Gardien
  • Andrew Daniel-Dupuis, 32 ans, Montréal
  • Richard Sweet, 64 ans, Gatineau
  • Émilie Paradis, 33 ans, Gatineau
  • Jocelyn Lauzon, 36 ans, Gatineau
  • Alexandre Beaudry, 29 ans, Gatineau
  • Luc Miner, 61 ans, Gatineau
  • Stéphane Périard, 46 ans, Val-des-Bois
  • Steve Ross, 41 ans, L'Ange-Gardien
  • Peter Mark McDonell, 63 ans, Gatineau (mandat d'arrestation)
  • Michel Maisonneuve, 64 ans, Gatineau
  • Russell Purdy, 68 ans, Thurso
  • Alexandre Mongeon-Thériault, 21 ans, Gatineau
  • Paolo Roy, 44 ans, Notre-Dame-du-Laus
  • Justin Mongeon, 36 ans, Gatineau

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer