La mort de l'artiste Annie Pootoogook considérée suspecte

Le Service de police d'Ottawa considère suspecte la mort de l'artiste inuite... (Photo Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Photo Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Service de police d'Ottawa considère suspecte la mort de l'artiste inuite Annie Pootoogook dont le cadavre a été trouvé la semaine dernière dans la rivière Rideau.

Le corps de la dame âgée de 46 ans, native des Territoires du Nord-Ouest, a été localisé à environ deux kilomètres du Musée des beaux-arts du Canada qui expose plusieurs de ses oeuvres. Elle vivait à Ottawa depuis une dizaine d'années.

Aucun acte criminel n'était envisagé par la police la semaine dernière mais l'escouade des crimes majeurs vient d'hériter du dossier, pour une raison qui n'a pas été précisée.

D'autre part, la police d'Ottawa enquête sur la possibilité qu'un des agents à son emploi ait publié sur les réseaux sociaux des commentaires offensants sur les autochtones après avoir appris la mort d'Annie Pootoogook.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer