Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Un Ottavien se noie dans le lac des Trente-et-Un Milles

Un homme de 77 ans d'Ottawa s'est noyé samedi au lac des Trente-et-Un Milles, dans la région de Maniwaki. 

Selon la Sûreté du Québec, l'homme se préparait pour une sortie en ponton, vers 13 h, lorsque la tragédie est survenue. Il aurait fait une chute dans l'eau entre le quai et l'embarcation.

Ce sont des membres de sa famille qui l'ont découvert. Des tentatives de réanimation ont été menées sur place, dans l'ambulance et à l'hôpital, mais les efforts furent malheureusement vains. Le décès de l'homme a été constaté à l'hôpital.

Le drame est survenu au chalet de la victime, sur le chemin de la Baie-Davis.

Une escapade tourne mal pour des ados à Gatineau

Une adolescente de 13 ans a percuté une résidence de la rue de la Drave, à Gatineau, après avoir perdu le contrôle d'une Toyota Yaris qu'elle conduisait. L'incident est survenu vers 00 h 45, samedi. Cinq autres jeunes, des garçons d'âge mineur, se seraient trouvés à bord de la petite voiture au moment de l'impact, a indiqué la police de Gatineau. L'accident n'a fait aucun blessé grave. La voiture appartiendrait aux parents d'un des jeunes.

Un policier abat un chien agressif

Un policier d'Ottawa s'est vu contraint d'abattre un chien, vendredi soir, après que l'animal se soit attaqué à un père qui tenait son enfant dans ses bras. L'incident est survenu vers 18 h 30 dans le secteur du 200, chemin privé Wiggins, dans le quartier Côte-de-Sable.

À l'arrivée du policier, le chien, un mélange de Bullmastiff-Rottweiler, courait et était agressif. Il s'est attaqué à un père de famille avec son garçon d'un an dans les bras.

Selon un communiqué de la police d'Ottawa, le père et le fils sont tombés au sol et le chien a continué à mordre l'adulte. Dans la commotion, le père et l'enfant ont été séparés. Le policier, observant que le chien s'était tourné vers l'enfant, a tenté de distraire l'animal et s'est positionné entre le chien et l'enfant. Craignant que le chien poursuive son agression, le policier a dégainé son arme à feu et lui a tiré dessus.

L'animal a succombé à ses blessures sur place. Le père de famille a subi des blessures au visage, aux mains et au postérieur. L'enfant a subi des blessures mineures au front à la suite de sa chute au sol.

Le dossier a été remis au service de l'application des règlements municipaux de la Ville d'Ottawa.

Un cabanon incendié à Gatineau

La police de Gatineau a ouvert une enquête concernant un incendie d'origine criminelle survenu tôt dimanche à une résidence de la rue Perras, dans le secteur Hull. Selon la police, un ou des suspects ont mis le feu à la remise située à l'arrière de la maison, possiblement en utilisant de l'essence comme accélérateur. Le revêtement de la maison a été légèrement endommagé en raison de la chaleur, a indiqué la police. Les flammes se sont répandues à la clôture et une haie de cèdres. Les dommages sont évalués à une vingtaine de milliers de dollars. Personne n'a été blessé dans cette histoire.

Attaque au poing américain sur la rue Notre-Dame

Une bagarre entre individus survenue sur la rue Notre-Dame à Gatineau a tenu les policiers occupés, dimanche soir. Un des assaillants aurait été armé d'un poing américain, mais la police n'a pas confirmé l'information en fin de soirée, dimanche. Un homme a subi des blessures, et a été transporté à l'hôpital par mesure préventive. Selon la police de Gatineau, jusqu'à huit individus auraient été impliqués dans la querelle, mais pas tous en sont venus aux coups. Tous les individus se connaissaient, et sont connus de la police. Les autorités policières ont indiqué que les personnes impliquées collaborent peu avec elles. Deux personnes ont été détenues pour les fins de l'enquête.

Hommage aux policiers et agents de la paix morts en service

RCMP officers stand at attention at the Canadian... (Justin Tang, La Presse canadienne) - image 8.0

Agrandir

RCMP officers stand at attention at the Canadian Police and Peace Officers' Memorial Service on Parliament Hill in Ottawa on Sunday, Sept. 25, 2016. THE CANADIAN PRESS/Justin Tang

Justin Tang, La Presse canadienne

Les drapeaux des immeubles fédéraux étaient en berne, dimanche, alors que 39e service commémoratif annuel des policiers et agents de la paix canadiens a eu lieu sur la colline du Parlement. Le nom de quelque 850 hommes et femmes qui ont perdu la vie en maintenant la paix et l'ordre sont gravés dans le tableau d'honneur qui y est dressé. Cette année, cinq noms y ont été ajoutés. Parmi eux, deux jeunes policiers décédés lors de la dernière année : la gendarme Sarah Beckett, de la GRC, et l'agent Thierry Leroux, du Corps de police Anishnabe du Lac-Simon. Trois noms historiques ont aussi été ajoutés : l'agent de comté William L. Pickard, de la police du comté de Thamesville-Kent ; l'agent Marshall Jackson, du ministère de l'Intérieur ; et l'inspecteur Herbert G. Herbert, du ministère de l'Intérieur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer