Perquisition de machinerie lourde volée d'une valeur de 620 000$

Les trois machines volées ont été retrouvées sur... (Archives, La Presse)

Agrandir

Les trois machines volées ont été retrouvées sur deux terrains en voie d'être développés pour la construction de résidences à Cantley.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Après une enquête de deux semaines, trois corps policiers de la région ont réalisé un important coup de filet la semaine dernière à Cantley en procédant à la saisie de machinerie lourde volée dont la valeur avoisine les 620 000$.

Les enquêteurs du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), du Service de police d'Ottawa (SPO) et de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, assistés de ceux du Bureau d'assurance du Canada (BAC), ont frappé le 13 juillet dernier vers 10h45 sur deux terrains vacants en voie de développement résidentiel situés sur les chemins Sainte-Élisabeth et des Prés.Les trois machines saisies par les policiers présentaient des numéros de série oblitérés.

Il s'agit d'une pelle excavatrice de marque John Deere, modèle 270 C LC, année-modèle 2004, d'une valeur de 270 000 $ ayant été volée à Ottawa en novembre 2015; d'une pelle excavatrice de marque Hitachi, modèle Z230, année-modèle 2006, d'une valeur de 250 000 $; d'un bulldozer de marque John Deere, modèle 450H LGP, d'une valeur de 100 000 $ volé dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges en 2006;

Personne n'a été arrêté pour l'instant mais l'enquête se poursuit.

Autre saisie 

Par ailleurs, le 9 juin dernier, les policiers du SPVG ont aussi retrouvé une chargeuse-pelleteuse rapportée volée en 2013 dans la capitale fédérale. C'est sur la voie publique que les policiers ont saisi la machine de marque Case, modèle 580 SN, année-série 2012, et dont le numéro de série avait été oblitéré. La machine, d'une valeur de 145 000 $, était alors utilisée sur le boulevard des Hautes-Plaines.

Il n'y a eu aucune arrestation dans ce dossier, mais l'enquête se poursuit et des accusations pourraient être portées à la suite de l'évaluation du dossier par le Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Pour le moment, ces vols ne seraient pas reliés.

Le SPVG invite toute personne détenant de l'information sur le vol et le recel de machinerie lourde à communiquer avec le sergent-détective Stéphane Lizotte au 819 243-2345, poste 6177, ou le sergent-détective Jonathan Dubé au 819 243-2345, poste 6443.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer