Le week-end de la Fête du Canada assombri par trois noyades

Le plus récent incident est survenu en fin... (Photo collaboration spéciale Steve Jolicoeur)

Agrandir

Le plus récent incident est survenu en fin d'après-midi, près de l'île d'Orléans.

Photo collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Trois noyades ont assombri la fin de semaine de la fête du Canada.

Dans l'Est ontarien, un enfant de deux ans s'est noyé, vendredi, dans une résidence d'Alfred-Plantagenet.

L'événement s'est produit en après-midi, aux alentours de 13h. Le bambin a été transporté à l'hôpital sans signes vitaux. Son décès a été déclaré sur les lieux.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) a affirmé ne pas considérer le décès comme étant suspect. Une autopsie est tout de même prévue lundi, à l'Hôpital d'Ottawa. L'unité des crimes du détachement d'Hawkesbury de la PPO a ouvert une enquête.

Jeune homme décédé

Du côté du Québec, le corps du jeune homme porté disparu depuis jeudi, aux écluses de Pointe-des-Cascades, en Montérégie, a été retrouvé près de 24 heures plus tard dans le bassin Soulanges par une équipe de plongeurs de la Sûreté du Québec.

L'homme âgé de 24 ans, originaire de Montréal, s'était déplacé à Pointe-aux-Cascades avec des amis. Plusieurs d'entre eux s'étaient baignés, mais personne n'avait confirmé avoir vu le jeune homme dans l'eau.

La SQ explore diverses hypothèses pour tenter d'expliquer ce drame, a indiqué la porte-parole Audrey-Anne Bilodeau. On parle d'un malaise que le jeune homme aurait pu avoir, d'une chute ou d'un saut volontaire dans le bassin pour une baignade, pourtant interdite par les autorités.

Plusieurs noyades sont survenues dans le secteur au cours des dernières années.

Les parents de la victime étaient sur place samedi alors que les plongeurs effectuaient les recherches. C'est lors d'une deuxième plongée que le corps a été repêché, vers 15 h 30.

Une autopsie doit être pratiquée sur le corps de la jeune victime.

Noyade près de l'île d'Orléans

Une femme dans la soixantaine a perdu la vie dans le fleuve Saint-Laurent, dimanche, à la hauteur de Sainte-Pétronille, sur l'île d'Orléans.

La dame se trouvait sur un bateau à moteur, accompagnée d'une douzaine de personnes, quand l'embarcation a commencé à couler.

Selon la porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe, comme le bateau se trouvait près de la berge, l'ensemble des plaisanciers ont pu regagner la rive, à l'exception de la victime.

Cette dernière a finalement été repêchée des eaux par la garde côtière. Elle a été transportée dans un état critique à l'hôpital, où son décès a été constaté.

Les policiers ignoraient pourquoi le bateau de plaisance s'est mis à sombrer. La SQ a ouvert une enquête. Des témoins seront interrogés et les enquêteurs procéderont à une expertise du bateau, a précisé Mme Coulombe.

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer