Hausse des crimes violents graves en 2015

L'indice de gravité des crimes violents à Ottawa a enregistré une hausse de 7,3... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Charles-Antoine Gagnon

Collaboration spéciale

Le Droit

L'indice de gravité des crimes violents à Ottawa a enregistré une hausse de 7,3 % l'année dernière en raison de la hausse du nombre des tentatives de meurtres, de vols qualifiés, d'agressions et d'agressions sexuelles, selon le Service de police d'Ottawa.

Cette statistique est contenue dans le rapport annuel 2015 de la police d'Ottawa déposé lundi devant la Commission de services policiers d'Ottawa.

La chef adjointe de la police d'Ottawa, Jill Skinner, ne pouvait dire si la croissance marquée de l'indice était associée, par exemple, à une augmentation des activités des gangs de rues. Selon elle, il faudrait davantage de données échelonnées sur plusieurs années.

 « L'indice de gravité des crimes est représentatif des changements dans notre société. Les gens sont devenus plus violents. Les gens capturés par la police ont tendance à être plus souvent impliqués dans la criminalité », a-t-elle donné en guise d'explication.

Le document contient toutefois de meilleures nouvelles, dont une baisse de 2 % du taux de criminalité générale l'année dernière. Le taux s'est élevé à 3235 infractions pour chaque tranche de 100 000 habitants.

Le rapport annuel révèle aussi que le coût des services policiers à Ottawa a atteint 269,8 millions $ en 2015, une croissance de 3,3 % sur 2014. 

Les plaintes du public sur la conduite des policiers ont connu une baisse de 10 % en 2015 pour se chiffrer à 344. Vingt-neuf plaintes ont mené à des mesures disciplinaires en 2015, soit une hausse de 26 %.

14 ans, arme à feu en main

Deux adolescents, dont une Gatinoise de 14 ans, et un jeune adulte ont été accusés, à la suite d'une agression à l'arme à feu et à l'arme blanche, survenue vers 2 h 50 dans la nuit de vendredi à samedi, au centre-ville d'Ottawa. Les blessés ont été secourus à l'intersection des rues Dalhousie et Rideau.

Des coups de feu ont été tirés. Trois personnes ont été blessées. Un des hommes a été poignardé à l'abdomen, et les autres ont été atteints par balles. Une adolescente de 14 ans, de Gatineau, et un autre suspect de 17 ans, d'Ottawa, ont été arrêtés. Le troisième suspect est un jeune homme de 18 ans, Muhammed Kabeya, d'Ottawa. La jeune Gatinoise a été accusée d'usage négligent d'une arme à feu, de possession non autorisée d'une arme à feu, de possession d'une arme à feu tout en sachant que sa possession est interdite, de possession d'une arme à feu avec munitions, de possession d'une arme à feu obtenue lors de la perpétration d'une infraction et de complicité après les faits. L'adolescent de 17 ans fait face à des accusations semblables.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer