En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Vol à main armée chez Subway

Trois jeunes malfaiteurs ont tenté un vol à main armée, non pas dans une banque ou dans une bijouterie, mais dans un restaurant Subway du secteur Hull, jeudi soir.

Les trois suspects se sont présentés à la succursale située au 167, boulevard Saint-Joseph peu avant 23 h.

Équipés d'armes de poing, les bandits ont demandé à recevoir le contenu du tiroir-caisse. Ils ont pris la fuite à la course avec un montant d'argent indéterminé. Or, comme les policiers se trouvaient tout près de la scène de crime, deux des suspects ont été arrêtés au bout d'une courte poursuite à pied.

Les patrouilleurs ont mis le grappin sur le troisième complice un peu plus tard, à la suite d'une enquête rapide. Un certain montant d'argent a été récupéré.

Les trois individus arrêtés sont de jeunes hommes âgés de 19 et 20 ans.

Le feu met 10 personnes sur le trottoir

Un incendie a ravagé une résidence de Gatineau, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les pompiers sont intervenus au 687, rue Notre-Dame, peu avant 1h. Une des dix personnes évacuées a été incommodée par la fumée, et transportée à l'hôpital. Le feu sortait par les fenêtres et la porte du bâtiment contenant trois logements.

Une attaque agressive des pompiers aurait permis de limiter les dégâts et enrayer la propagation aux logements adjacents, a indiqué le chef aux opérations Richard Groulx.

L'incendie aurait été déclenché par une chandelle laissée sans surveillance.

Les dommages sont évalués à 125 000$.

L'itinérant et son avocat prendront une décision importante

L'itinérant accusé de tentative de meurtre sur une adolescente derrière l'école secondaire de l'Île, le 15 mars dernier, reviendra en cour le mois prochain.

Jeudi, le procureur de la Couronne, Me François Santerre, et l'avocat de la défense, Me Marino Mendo, ont convenu de revenir devant le juge en juillet, afin de prendre une position plus claire sur le dossier.

L'affaire a été remise à quelques reprises depuis la première comparution. Le suspect, Marc Bellfoy, devait subir une évaluation afin d'établir son aptitude à subir un procès, puis suivre les procédures judiciaires.

Jeudi, les deux parties ont affirmé qu'elles allaient établir sous peu si le prévenu veut aller à procès. Pour le moment, il maintient son plaidoyer de non-culpabilité.

L'adolescente a survécu grâce à l'intervention rapide d'un enseignant de l'école, Daniel McKinney, qui marchait près du sentier où s'est déroulé l'attaque gratuite.

L'agresseur aurait utilisé une arme blanche. La victime a failli perdre un oeil.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer