Faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Feu de broussailles dans le secteur du lac des Fées

Les faits divers du jour, en... (Éric Brousseau, collaboration spéciale) - image 3.0

Agrandir

Éric Brousseau, collaboration spéciale

Un feu de broussailles a pris naissance dans le secteur du lac des Fées en fin de journée jeudi.

Les pompiers ont été appelés sur les lieux pour éteindre les flammes qui se sont répandues rapidement et ont pris de l'ampleur. Quelques rues du secteur ont été fermées à la circulation pendant les opérations.

La police confirme qu'il ne s'agit pas d'un incendie criminel et tente d'en déterminer la cause.

Voiture volée, poursuite et piéton blessé

Le boulevard des Allumettières est demeuré fermé à... (Patrick Woodbury, LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Le boulevard des Allumettières est demeuré fermé à la circulation en direction ouest, entre le boulevard Maisonneuve et la rue St-Rédempteur, une partie de l'après-midi.

Patrick Woodbury, LeDroit

Un véhicule volé a causé bien des dommages dans le Vieux-Hull jeudi.

Vers 14h, les agents du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) ont localisé l'automobile sur le boulevard des Allumettières, près de la rue Laval. Le conducteur a aussitôt pris la fuite et provoqué un accident avec un autre véhicule quelques secondes plus tard, cette fois sur la rue Saint-Henri. Un piéton a aussi été heurté sur la rue Isidore-Ostiguy. La victime a été transportée au centre hospitalier, mais on ne craint pas pour sa vie.

En fin d'après-midi, les policiers recherchaient toujours le suspect et l'automobile volée.

En respect de la Loi sur la police, la direction du SPVG a avisé le ministère de la Sécurité publique de l'intervention policière. Le boulevard des Allumettières est demeuré fermé à la circulation en direction ouest, entre le boulevard Maisonneuve et la rue St-Rédempteur, une partie de l'après-midi.

Daniel Séguin plaide coupable de conduite avec facultés affaiblies

Daniel Séguin... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit) - image 7.0

Agrandir

Daniel Séguin

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

L'ex-animateur Daniel Séguin a plaidé coupable à une accusation de conduite avec facultés affaiblies causant des lésions, jeudi, au palais de justice de Gatineau.

Les faits reprochés se sont produits en août 2010. M. Séguin avait percuté un autre véhicule alors qu'il circulait sur le boulevard Alexandre-Taché. Au moment de l'accident, il présentait un taux d'alcoolémie au-delà de trois fois la limite permise par la loi. La victime, une femme enceinte, avait été transportée à l'hôpital.

Le tribunal a confisqué le permis de conduire de Daniel Séguin pour une période d'un an. Il doit revenir en cour le 21 septembre prochain.

Une substance suspecte force l'évacuation de 300 fonctionnaires

Une substance suspecte découverte dans des enveloppes a forcé l'évacuation d'environ 300 fonctionnaires fédéraux du centre-ville de Gatineau, jeudi matin. Après vérification, la substance s'est avérée inoffensive.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a été informé vers 9h15 de la présence de ces enveloppes contenant une substance inconnue dans un local au 105, rue Hôtel-de-Ville.

Les fonctionnaires de Services Canada travaillant aux deuxième et troisième étages ont été évacués. «Les trois personnes qui ont été en contact avec ces enveloppes ont été isolées dans un local afin d'être examinées par des experts en la matière», a fait savoir le SPVG.

Une équipe HAZMAT, spécialisée dans les produits potentiellement dangereux, s'est déplacée sur place à partir d'Ottawa. Cette intervention a forcé la fermeture de la rue Hôtel-de-Ville, entre la rue Kent et la promenade du Portage.

L'opération a pris fin peu avant 12h, après que les autorités eurent confirmé que «la substance en question est sans danger pour la santé».

Autre offensive fructueuse contre le cellulaire au volant

Une autre offensive contre le cellulaire au volant a porté fruit mercredi soir.

Des agents du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) étaient postés pour intercepter les automobilistes circulant en direction ouest sur le boulevard Alexandre-Taché, à la hauteur de la rue Viger. Entre 17h et 18h, ils ont ainsi remis 18 constats d'infraction à des conducteurs utilisant leur téléphone cellulaire au volant. La veille, 35 contraventions avaient été remises pour la même infraction sur une période de deux heures et demie, lors d'une opération sur le boulevard des Allumettières.

Les contrevenants ont reçu une amende de 127$ et ont vu quatre points d'inaptitude s'ajouter à leur dossier.

Le SPVG a indiqué qu'il «poursuivra ses efforts pour contrer ce fléau sur son réseau routier» en soulignant que, «selon un sondage réalisé par la Société de l'assurance automobile du Québec en 2014, 99% des Québécois considèrent qu'écrire ou lire un message texte en conduisant est assez ou très dangereux».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer