D'autres accusations de nature sexuelle contre un enseignant du CECCE

De nouvelles accusations ont été déposées contre Naoum... (Archives LeDroit)

Agrandir

De nouvelles accusations ont été déposées contre Naoum Abi-Samra.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Deux autres élèves ont porté plainte pour agression sexuelle contre un enseignant du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE).

La Section des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants du Service de police d'Ottawa a porté de nouvelles accusations d'agression sexuelle et de contacts sexuels contre Naoum Abi-Samra, un Gatinois de 57 ans.

L'enseignant travaillait à l'école secondaire catholique Pierre-Savard depuis 2012. Les incidents qui lui sont reprochés seraient survenus entre septembre 2013 et janvier 2014, et de janvier à mars 2016. Des élèves comptaient parmi ses victimes, a précisé la police. Les autorités craignent qu'il y en ait d'autres.

Une travailleuse sociale et une psychologue ont été dépêchées à l'école secondaire catholique afin d'appuyer les élèves, assure la direction du CECCE par communiqué. Une policière éducatrice est présente à l'école. La direction de l'école a été informée le 11 mars dernier qu'une élève avait été impliquée dans de sérieuses allégations. «M. Abi-Samra a immédiatement été retiré de son poste compte tenu du sérieux des allégations pour permettre une enquête interne», rappelle la direction du conseil scolaire.

Le suspect a également travaillé au collège catholique Franco-Ouest, de 2005 à 2011.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer