Cambriolage à la résidence du député Iracà

La résidence familiale du député de Papineau, Alexandre... (Benoit Sabourin, Archives LeDroit)

Agrandir

La résidence familiale du député de Papineau, Alexandre Iracà, a été dévalisée mardi.

Benoit Sabourin, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La résidence familiale du député de Papineau, Alexandre Iracà, a été le théâtre d'un vol par effraction et d'un saccage en plein jour, mardi.

Le principal intéressé a partagé sa mésaventure sur Facebook en début de soirée, lui qui se trouve à Québec.

Qualifiant le cambriolage d'infraction «assez violente», M. Iracà soutient que le ou les suspects ont perpétré leur crime à une heure ciblée, soit entre 13h et 15h, puisque sa fille de 11 ans dîne à la maison située dans le secteur Masson-Angers. C'est cette dernière qui a constaté les dégâts à son retour de l'école.  

Le ou les intrus ont saccagé plusieurs pièces de la résidence du député libéral, en plus de dérober des items tels que des bijoux, des consoles de jeu, de l'argent comptant, un iPad et des ordinateurs. Un bijou appartenant à la mère décédée de la conjointe de M. Iracà a aussi été volé.

Il est encore tôt pour spéculer, mais le député n'exclut pas l'idée que sa maison ait été ciblée en raison de son travail en politique. 

«Ça fait 15 ans que je suis en politique, et j'en ai reçu des menaces. Qu'on s'en prenne à moi, à mes politiques ou à mes bureaux, je n'ai pas de problème avec ça, mais quand on s'en prenne à ma famille, c'est une autre histoire. Si ça a un lien avec la politique, c'est un geste d'une lâcheté sans mots», a-t-il lancé. 

Le Service de police de la Ville de Gatineau a confirmé au Droit qu'une enquête est en cours sur cet événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer