Deux policiers de Gatineau blanchis après une opération corsée

Deux agents de la police de Gatineau, Francis... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Deux agents de la police de Gatineau, Francis Carpentier et Benoit Lebel, ont été blanchis en déontologie policière en lien avec une opération qui s'était déroulée le 15 septembre 2011.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux agents de la police de Gatineau ont été blanchis en déontologie policière, près de cinq ans après une opération nocturne qui a tourné au vinaigre.

Francis Carpentier et Benoit Lebel avaient prétendument omis d'utiliser leur arme de service avec discernement lors d'une opération policière survenue le 15 septembre 2011.

Les policiers intervenaient sur les lieux d'un vol sur le chemin de la Savane, lorsque deux suspects, Yannick Lamothe et Stéphane Marcotte, ont tenté de prendre la fuite.

Les suspects avaient été surpris en train de fuir la scène d'un vol de cigarettes de contrebande dans un appartement du 195, chemin de la Savane. Un des suspects avait été atteint par balle avant d'être retrouvé grièvement blessé près de deux kilomètres plus loin, dans le boisé situé derrière la Maison de la culture, sur le boulevard de la Cité.

Un troisième policier a tenté d'arrêter les suspects en insérant son bras dans l'habitacle pour atteindre le conducteur.

Les agents Francis Carpentier et Benoît Lebel sont arrivés en renfort au moment où le véhicule des fuyards a foncé sur eux. Ils ont décidé d'ouvrir le feu avec leur arme de service.

«Les agents échappent de justesse à la collision et les fuyards se sauvent sur le chemin de la Savane», lit-on dans la décision du comité de déontologie policière publiée jeudi.

Le suspect a survécu. Les deux complices ont été condamnés pour leurs crimes.

M. Lamothe a été condamné à 39 mois de détention, et M. Marcotte, à 30 mois.

«Le Comité est d'avis que la preuve démontre que c'est la conduite dangereuse de M. Lamothe qui a conditionné la réaction des policiers», précise le commissaire, Me Pierre Gagné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer