En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Il s'exhibe devant une adolescente

Un homme de 33 ans se serait montré dans son plus simple appareil à une adolescente, dans le vestiaire de la piscine à vagues Splash de Gloucester, à Ottawa. La police d'Ottawa indique que l'homme s'est présenté dans le vestiaire vers 14h45, le 4 mars. Ce dernier a pris la fuite avant l'arrivée des policiers. Le même suspect est retourné à la piscine à vagues mercredi dernier, et des membres du personnel l'ont reconnu. Ils ont eu le temps d'appeler les policiers, qui l'ont finalement arrêté. Le suspect, Georges Gareau, d'Ottawa, pourrait avoir commis d'autres gestes semblables. La police le décrit comme un homme de race blanche, grand et mince.

Ado en fugue retrouvée après trois semaines

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Photo tirée de Facebook) - image 4.0

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Une adolescente qui manquait à l'appel depuis trois semaines à Gatineau a enfin été retrouvée, jeudi matin. La police de Gatineau a retracé l'adolescente de 15 ans, Destiney Dumais. Elle aurait fugué et fréquenté le secteur Hull pendant tout ce temps. Son père, Réginald Dumais, craignait pour sa sécurité. Il avait pris la parole publiquement pour faire avancer les recherches. «Les démarches d'enquête ont mené les policiers à une résidence où ils ont pu constater le bien-être de mademoiselle Dumais, qui se porte très bien. Elle n'était pas retenue contre son gré et se trouve en sécurité», a fait savoir la police de Gatineau.

Les contraventions du printemps 2012 annulées

Des manifestants près de l'Université du Québec en... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 6.0

Agrandir

Des manifestants près de l'Université du Québec en Outaouais, au printemps 2012.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

La Cour municipale de Gatineau a invalidé, jeudi, les contraventions émises en Outaouais lors d'une manifestation tenue lors du printemps érable de 2012. Les manifestants mis à l'amende demandaient à la Cour municipale de faire déclarer «inconstitutionnel et inopérant» l'article 500.1 du Code de la sécurité routière. La police de Gatineau avait distribué des contraventions à ceux qui marchaient dans la rue pour signifier leur opposition aux décisions gouvernementales sur l'éducation, le 18 avril 2012.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer