Un avocat de Gatineau dans l'eau chaude

Un avocat de Gatineau est emprisonné en République dominicaine dans une... (Facebook)

Agrandir

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un avocat de Gatineau est emprisonné en République dominicaine dans une nébuleuse affaire de drogue, a appris LeDroit.

Me Stéphane Grenier, qui doit déjà répondre à des accusations de contrebande de tabac, a maintenant de sérieux problèmes avec la justice dominicaine, confirment plusieurs sources.

L'absence de Me Grenier au palais de justice de Gatineau ne passe pas inaperçue depuis deux semaines. Les causes dans lesquelles l'avocat devait comparaître, au nom de ses clients, ont dû être remises. Me Grenier, toujours absent, est injoignable même par ses confrères à la recherche de réponses.

Selon nos informations, Stéphane Grenier s'est rendu dans un hôpital de la République dominicaine parce qu'il était inquiet pour son état de santé. Plusieurs sources concordantes affirment que l'avocat aurait ingéré de la cocaïne ou de l'héroïne dans des réceptacles de plastique, dans le but de les livrer au Canada.

Au dernier instant, il se serait rendu dans un hôpital, de peur que les contenants ne cèdent dans son système digestif.

Les autorités de l'hôpital auraient informé la police locale. Me Grenier aurait été emprisonné dans la région de Puerto Plata à la suite de ses traitements.

Des dizaines d'appels ont été faits par LeDroit à la Police nationale de la République dominicaine, depuis une semaine. Personne n'a voulu répondre à nos questions. Le bureau du ministère des Affaires mondiales du Canada en dit très peu sur la situation. «Nous savons qu'un citoyen canadien est incarcéré à Puerto Plata, en République dominicaine, a écrit la porte-parole du ministère, Diana Khaddaj. Les agents consulaires restent en contact avec les autorités locales afin de recueillir d'autres renseignements. Afin de protéger la vie privée de la personne concernée, nous ne pouvons divulguer d'autres renseignements sur cette affaire.»

Police de Gatineau

Stéphane Grenier est le frère de Marc Grenier, un détective du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) attitré aux enquêtes sur les stupéfiants. Le policier et son frère ne sont pas reliés dans ce dossier.

Lundi, la direction du SPVG a évité de nommer qui que ce soit, mais s'est montrée au courant de l'affaire. «Je puis vous confirmer qu'il y a quelque temps, un policier du SPVG a informé la direction du SPVG, ainsi que sa Division des normes professionnelles et des affaires internes (DNPAI) au sujet d'une situation personnelle», écrit la responsable des communications du SPVG, Mariane Leduc.

«Bien qu'aucune enquête interne n'est en cours et que les deux personnes ne seraient liées que par un lien familial, la direction du SPVG et la Division des normes professionnelles et des affaires internes suivent le dossier», poursuit Mme Leduc.

Cigarettes

L'avocat et sa compagnie à numéro sont accusés d'avoir fait le commerce de cigarettes de contrebande, en 2013. D'ailleurs, Stéphane Grenier était absent le 9 février dernier, alors qu'il devait comparaître au palais de justice de Laval. La procureure de la Couronne, MBelinda Perez, a confirmé la semaine dernière qu'un mandat d'arrestation pour défaut de comparaître avait été émis contre MGrenier. MPerez a dit ne pas connaître les raisons exactes de cette absence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer