Meurtre en 2015 à Gatineau: un présumé meurtrier interrogé

Christine MacNeil a été abattue dans une chambre... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Christine MacNeil a été abattue dans une chambre de l'hôtel Four Points de Gatineau en octobre 2015.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le seul meurtre de 2015 à Gatineau pourrait bien être élucidé.

La victime, Christine MacNeil... (Facebook) - image 1.0

Agrandir

La victime, Christine MacNeil

Facebook

La police a confirmé mercredi soir l'arrestation d'un suspect en lien avec l'homicide de Christine MacNeil, une femme de 25 ans tuée par balles à l'hôtel Four Points du secteur Hull en octobre dernier.

Selon certaines informations, un membre de l'ex-belle-famille de la jeune femme aurait reçu la visite des policiers. Sans nommer le suspect, les forces de l'ordre ont dit interroger un homme de 53 ans en fin de journée.

La semaine dernière, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a publié le portrait-robot d'une «personne d'intérêt» dans ce dossier. À ce moment, la police ne parlait pas encore de suspect.

La semaine dernière, le SPVG a publié le... (SPVG) - image 2.0

Agrandir

La semaine dernière, le SPVG a publié le portrait-robot d'une «personne d'intérêt» dans ce dossier. À ce moment, la police ne parlait pas encore de suspect.

SPVG

Mercredi, les autorités ont perquisitionné trois adresses d'Ottawa, dont une serait reliée à la famille de l'ex-conjoint de la victime, Emilio Spezzano. Ce dernier ne serait pas nécessairement la personne décrite la semaine dernière.

L'automne dernier, LeDroit avait retenu le témoignage d'un homme disant connaître la victime. Selon lui, cette dernière entretenait des liens avec le monde interlope, et avait déjà travaillé en tant qu'escorte. Elle aurait pu connaître des problèmes reliés à ce milieu.

Le SPVG a reçu la collaboration de l'escouade tactique de la police d'Ottawa pour procéder à l'arrestation du suspect, un résident de la capitale.

Les enquêteurs ont mené trois perquisitions sur le territoire ottavien: au 115, promenade Mountshannon, dans un secteur résidentiel de Nepean; au 1285, avenue Woodroffe; et au 1324, rue Field. Ces deux dernières adresses sont situées près du Collège Algonquin.

Christine MacNeil, d'Ottawa, a été assassinée le 19 octobre dernier, vers 20h, à l'hôtel situé au 35, rue Laurier.

Le SPVG n'a fourni aucune autre nouvelle information, mercredi. Il doit en dire davantage jeudi matin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer