Délit de fuite mortel: l'accusé demeure détenu

François Charlebois, 29 ans, de Cantley, doit répondre... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

François Charlebois, 29 ans, de Cantley, doit répondre à un chef de délit de fuite mortel.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le conducteur qui aurait causé la mort d'un joggeur à Gatineau, en fin de semaine, restera en détention préventive au moins jusqu'à jeudi.

François Charlebois, 29 ans, doit répondre à une accusation de délit de fuite mortel. La Couronne a déposé une accusation supplémentaire de possession simple de stupéfiant.

Le suspect, un résident de Cantley, est accusé d'avoir causé la mort du Gatinois Mark Laviolette.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a indiqué que la victime faisait son jogging matinal lorsqu'il a été happé par la Ford Explorer conduite par le suspect. La collision mortelle est survenue sur le boulevard Lucerne, près de l'intersection de la rue Pine, dans le secteur Aylmer. Le choc s'est produit à 9h10. À l'arrivée des policiers sur les lieux, le véhicule impliqué avait fui les lieux, selon le SPVG.

Les témoins ont pu informer les policiers sur les événements des dernières minutes, et les enquêteurs ont pu retrouver le présumé fuyard. Par ailleurs, le SPVG tentait de retrouver deux témoins potentiels qui s'étaient entretenus avec un agent, le matin du drame.

Selon l'acte d'accusation déposé au palais de justice de Gatineau, le prévenu a causé la mort de la victime, et «sachant qu'il était mort ou ne se souciant pas que la mort résulterait des lésions corporelles qu'il savait lui avoir été causées, a omis, dans l'intention d'échapper à toute responsabilité civile ou criminelle, de s'arrêter, de donner ses noms et adresse (...) et Mark Laviolette semblant avoir besoin ou ayant besoin d'aide, n'a pas offert d'aide...»

Selon des documents de la cour, François Charlebois a été acquitté d'accusations de voie de fait, de voie de fait armé, et de chefs reliés aux drogues et aux armes, à l'été 2013, sur le territoire de la Municipalité régionale de comté des Collines.

Le SPVG demande l'aide du public dans ce dossier. Tout témoin de l'événement est prié de contacter la ligne info de la police de Gatineau au 819-243-4636, poste 5.

«Mark méritait bien mieux que cela»

Mark Laviolette, victime du délit de fuite ce... (Photo Facebook) - image 3.0

Agrandir

Mark Laviolette, victime du délit de fuite ce week-end. 

Photo Facebook

«Un des meilleurs gars qu'on puisse connaître» a été tué pendant qu'il faisait l'une des choses qu'il aimait le plus. Courir.

Kevin Cook était sous le choc, lundi soir. Il venait d'apprendre le décès de son meilleur ami, Mark Laviolette, happé par un automobiliste sur le boulevard Lucerne, dans le secteur Aylmer, dimanche matin.

«Nous sommes nés à une journée d'intervalle, nous sommes allés à l'école ensemble à Ottawa. J'étais «l'ami anglais», il était «l'ami français». Nous discutions dans nos langues respectives et on se comprenait.»

Résident de l'Île-du-Prince-Edouard, M. Cook gardait contact avec son ami malgré les distances qui les séparaient.

«Je suis à genoux, aujourd'hui, confie-t-il au Droit. La famille est détruite. Je pense à sa famille, à ses enfants. Un gars de famille, c'est certain.»

Sur la page Facebook de M. Laviolette, les photos de course, de demi-marathon et de marathon occupent beaucoup d'espace. «Un des meilleurs gars que tu puisses connaître. Il était dans des clubs de course, travaillait au gouvernement. Un gars super.»

Le conducteur accusé, François Charlebois, a quitté la scène de la collision avant d'être retrouvé par les policiers. Accusé de délit de fuite mortel et de possession simple de stupéfiants, M. Charlebois doit revenir en cour jeudi.

«Selon ce que je comprends de la collision, dit M. Cook, la personne qui l'a frappé pourrait avoir fait de la vitesse. Est-ce qu'il était à jeun? Était-il en train de texter? Je ne sais pas.»

L'ami traverse une dure épreuve, mais veut offrir malgré tout son aide aux proches de la victime. «Il n'avait plus beaucoup de famille, à part sa conjointe et ses enfants. C'est très dur. Mark méritait bien mieux que cela.»

Partager

À lire aussi

  • Délit de fuite mortel

    Justice et faits divers

    Délit de fuite mortel

    Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) enquête sur une collision mortelle impliquant un piéton survenue samedi matin sur le boulevard... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer