En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Enquête à retardement à la suite d'une fusillade

Situation plutôt inhabituelle samedi soir alors que le Service de police d'Ottawa a annoncé avoir ouvert une enquête pour un événement survenu trois jours avant l'ouverture du dossier. L'Unité des armes à feu et des bandes de rue tentent depuis vendredi de trouver les responsables d'une fusillade survenue mardi soir, près du 300 rue Prince Albert, dans l'est de la ville. Selon les policiers, plusieurs coups de feu ont été tirés à l'endroit d'une résidence du secteur, mais personne n'a été blessé. L'événement a été rapporté aux autorités vendredi et serait lié aux activités des gangs de rue. Toute personne détenant de l'information peut joindre les enquêteurs au 613-236-1222, poste 5050. 

 

Les conducteurs gatinois font peu de réclamations

Les conducteurs gatinois peuvent se donner une bonne tape dans le dos. Selon une étude de la compagnie d'assurances Allstate, les automobilistes de la quatrième plus grande ville au Québec sont parmi les plus prudents de la province.

L'étude menée pour la troisième fois par Allstate consiste à évaluer le nombre de réclamations par 100 voitures à partir des données cumulées parmi les clients de l'entreprise.

Les municipalités incluses dans l'étude sont concentrées dans la région de Montréal, Laval et l'Outaouais. À noter que plusieurs municipalités importantes comme Saguenay, Trois-Rivières, Lévis et Sherbrooke ne font pas partie du palmarès.

Gatineau se classe donc au troisième rang du classement d'Allstate derrière Pointe-Claire et Vaudreuil avec un taux de 6,49 réclamations par 100 voitures entre 2013 et 2015, une baisse 6% pour la période de deux ans précédente.

Incendie à l'usine de Kruger

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Martin Roy, LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Martin Roy, LeDroit

Mauvaise nouvelle pour l'entreprise Kruger qui a dû interrompre une partie de sa production à Gatineau en raison d'un incendie survenu peu avant 1h, dans la nuit de vendredi à samedi. Selon le Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG), les flammes ont pris naissance dans le réseau électrique de l'usine de la rue Laurier, dans le Vieux-Hull. Le brasier a fortement endommagé les transformateurs qui alimentent une des machines à papier, forçant l'arrêt de la production. Le SSIG a rapidement craint une importante propagation des flammes en raison de l'intensité de l'incendie. Les pompiers se sont rapidement mis au travail pour procéder à son extinction, épaulés par des employés de l'usine. Les dommages ont été limités à une valeur estimée à 125000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer