En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Premiers coups de feu en 2016 à Ottawa

Il n'a fallu que trois jours à l'année 2016 pour que la capitale soit le théâtre d'un premier incident impliquant un coup de feu.

Les environs du 100, avenue Colburn, dans Côte-de-Sable, ont été troublés par plusieurs détonations, vers 23h30, dimanche.

Il n'y aurait pas de victime directe, mais une propriété aurait été atteinte.

Plusieurs trous de balles ont été observés sur un véhicule, dans le secteur. L'Unité des armes à feu et des bandes de rues poursuit l'enquête.

En 2015, la police d'Ottawa a été appelée à 46 incidents semblables, puis 49 en 2014 et 30 en 2013. 

 

Les glaces trop minces

La très grande majorité des cours d'eau de la région n'est toujours pas sécuritaire au passage des motoneigistes. La glace est encore trop mince, rappelle la Sûreté du Québec.

Les plaisanciers devraient en effet éviter les plans d'eau en tout temps, selon la SQ.

Selon la Loi sur les véhicules hors route, il est interdit de circuler dans les sentiers entre minuit et six heures, à moins qu'il n'y ait une signalisation contraire.

Les autorités conseillent de pratiquer la motoneige le jour plutôt que la nuit, de respecter la signalisation et les lois, de circuler lentement et prudemment lorsque la visibilité est réduite, préférer les sentiers balisés et éviter les plans d'eau, éviter de partir seul en randonnée et avertir un proche de l'itinéraire et se munir d'une trousse de survie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer