En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Collision le jour de Noël: second décès confirmé

Le Service de police d'Ottawa a confirmé le décès d'un second automobiliste, vendredi, dans un accident de la route survenu dans l'ouest d'Ottawa.

La collision en face à face s'est produite aux alentours de 16h15, le jour de Noël. Le conducteur du premier véhicule, un homme de 30 ans, était décédé à l'arrivée des services d'urgence.

Sa passagère, une femme de 32 ans, a survécu à l'accident, mais a subi de sévères blessures au dos et dans la région abdominale. Elle a été transportée au Centre de traumatologie de l'Hôpital d'Ottawa dans un état grave.

Le conducteur du second véhicule, un homme de 27 ans, est quant à lui décédé après avoir été transporté à l'hôpital. À l'arrivée des paramédics, vendredi, ses signes vitaux étaient absents. Plusieurs tentatives de réanimation ont été entreprises pendant son transport vers l'hôpital où son décès a plus tard été confirmé.

Le Service de police d'Ottawa enquête pour déterminer les causes de cette collision. Une section du chemin Greenbank, près du chemin Hunt Club, a été fermée vendredi pour faciliter l'enquête des policiers. Des derniers demandent l'aide du public afin d'établir le fil des événements. Les témoins de l'incident sont invités à joindre l'unité des collisions, au 613-236-1222 poste 2481. Par ailleurs, les enquêteurs ont indiqué que l'alcool et la drogue ne semblent pas être un facteur dans cette collision.

Des tonneaux sur la route 174

Un véhicule a effectué des tonneaux sur la route 174 en direction ouest, près de la bretelle d'accès à l'autoroute 417 Est, dimanche matin.

Lorsque les services d'urgence sont arrivés sur les lieux de l'accident, la voiture avait quitté la route et se trouvait dans un secteur boisé. Le Service des incendies d'Ottawa a assisté les paramédics et les policiers pour mener la désincarcération du conducteur. Ce dernier a été pris en charge par les ambulanciers sur place, on ne sait pas s'il a subi des blessures d'importance.

L'enquête se poursuit.

Deux enfants à l'hôpital après une collision

Deux enfants ont été blessés dans un accident de la route dimanche à Ottawa.

Un véhicule a percuté le côté d'une autre voiture sur le chemin St-Guillaume, près de la sortie de l'autoroute 417 à l'est d'Ottawa. La collision a eu lieu à 13h41. Les paramédics d'Ottawa et de Prescott-Russell ont répondu à l'appel.

Un garçon de trois ans a dû être rapidement transporté au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) pour traiter de graves blessures à la tête. Il se trouvait dans un état critique à son arrivée à l'hôpital. Un autre enfant, celui-là âgé de 6 ans, a aussi été blessé dans la collision. Il a subi des blessures mineures et était dans un état stable à son arrivée à l'hôpital. Les autres occupants de la camionnette et du véhicule utilitaire sport impliqués dans l'accident n'ont pas été blessés.

La Police provinciale de l'Ontario enquête pour déterminer les causes de cette collision.

Délit de fuite à Val-des-Bois

Une femme et trois enfants ont été conduits à l'hôpital dimanche après qu'un chauffard ait percuté leur véhicule sur la route 309 près de Val-des-Bois. La collision est survenue aux alentours de 13h15 après que le véhicule fautif se soit retrouvé dans la voie opposée.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), le chauffard a alors percuté l'aile arrière de la voiture où prenaient place les quatre victimes avant de prendre la fuite. La femme et les trois enfants ont subi des blessures mineures.

Des Gatinois réveillés par les pompiers

Un incendie dans le secteur Aylmer a laissé deux Gatinois sans toit dans la nuit de vendredi à samedi.

Peu avant 1h, les pompiers ont été appelés au 103, rue Bagot pour combattre les flammes. Selon les pompiers, les deux occupants des lieux étaient endormis à leur arrivée. Ils ont dû entrer dans la résidence par effraction afin d'assurer l'évacuation. Les résidents ont par la suite été hébergés chez des voisins.

L'incendie, de nature électrique, a rapidement été maîtrisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer