Un fraudeur arrêté en tentant de se faire oublier

Un fraudeur aux nombreux antécédents qui croyait passer sous le radar à... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Photo: archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un fraudeur aux nombreux antécédents qui croyait passer sous le radar à Gatineau, devrait écoper de deux à cinq ans de prison.

Luc Bélair, déjà bien connu auprès des autorités policières de Lévis et de Québec, a vainement tenté sa chance en Outaouais, ce printemps.

Selon la preuve, le suspect ouvrait des comptes bancaires personnels, puis des comptes commerciaux avec de fausses pièces d'identité.

Ces comptes commerciaux lui permettaient de déposer de faux chèques.

C'est en tentant d'ouvrir un de ces comptes dans une succursale de la Banque Scotia de Gatineau qu'il a été arrêté.

Un employé a compris son stratagème et alerté les policiers de Gatineau.

La Couronne demande quatre ans de prison pour ses dossiers de la région de Québec, et 15 mois pour ses crimes en Outaouais.

La défense demande deux ans, moins le temps de détention préventive.

M. Bélair a été arrêté en mai 2015.

Il semble que le suspect avait déménagé dans l'ouest de la province parce qu'il sentait la soupe chaude dans la région de Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer