En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les faits divers du jour, en quelques mots.

L'Opération Nez rouge est lancée

L'Opération Nez rouge comptabilise 1 992 958 raccompagnements depuis ses... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

L'Opération Nez rouge comptabilise 1 992 958 raccompagnements depuis ses débuts en 1984.

Le Soleil, Yan Doublet

Initiative qui se poursuit depuis 1984, l'Opération Nez rouge a franchi une étape importante lors de son premier week-end du temps des Fêtes 2015. Samedi soir, l'Opération a franchi le cap des deux millions de raccompagnements.

Les bénévoles de l'Outaouais ont contribué 132 raccompagnements à ce grand total, vendredi et samedi soir. À travers le Québec, ce sont 1900 personnes qui ont été reconduites à la maison, vendredi soir pour le coup d'envoi de la 32e campagne d'Opération Nez rouge. 

Les activités se poursuivront en Outaouais les 4, 5, 10, 11, 12, 17, 18, 19, 26 et 31 décembre et l'Opération recherche toujours des bénévoles pour ces soirées de raccompagnement. Pour les usagers du service, une nouvelle version de l'application mobile est disponible pour planifier les déplacements et demander un raccompagnement.

Une quincaillerie incendiée à Mansfield

Consternation et tristesse dans la MRC de Pontiac, samedi soir, alors que l'un des rares commerces de la municipalité de Mansfield-et-Pontefract a été emporté par les flammes.

La mairesse Kathleen Bélec parle d'un événement triste et difficile pour sa municipalité. Elle soutient que ce sont 15 personnes qui se retrouvent sans emploi, un mois avant Noël.

«Le plus triste, c'est qu'on ne sait pas combien de temps ça va leur prendre avant d'avoir de l'assurance-chômage. C'est certain, on va appeler les députés, M. Fortin et M. Amos pour essayer d'accélérer la machine. On va faire notre possible pour les aider.»

La quincaillerie BMR de la rue Principale à Mansfield est une perte totale, la marchandise qui se trouvait à l'intérieur également.

Non seulement s'agissait-il d'un rare commerce à Mansfield-et-Pontefract, mais il s'agissait d'un commerce qui faisait de bonnes affaires, soutient la mairesse. «Ça va nous faire mal, ça rapportait beaucoup de gens des autres municipalités alentour.»

Selon la Sûreté du Québec (SQ), l'incendie s'est déclenché peu après 23h, samedi soir. Le brasier a été maîtrisé par les services d'incendie locaux aux alentours de 1h, dimanche matin.

La cause du brasier est toujours inconnue.

Un Gatinois entre la vie et la mort

Un homme de Gatineau a subi des blessures graves qui mettent sa vie en danger après un accident de la route survenu tôt samedi matin, au nord-ouest du secteur Gatineau.

L'accident s'est produit peu après 4h, samedi matin, à l'intersection du chemin Parizeau et de la montée St-Amour. À leur arrivée, les policiers ont constaté la présence d'une voiture de marque Smart dans le fossé. La voiture se trouvait sur le toit.

Le conducteur et seul occupant du véhicule, un homme de 30 ans, a été retrouvé étendu sur la chaussée, à quelques mètres de l'auto. Il a été éjecté de la voiture au moment de l'accident. Il a été conduit à l'hôpital de Hull. Il a rapidement été transféré vers un centre hospitalier de Montréal, où on tente de le garder en vie.

Les premiers éléments recueillis sur la scène laissent croire qu'une vitesse excessive à l'approche d'une courbe prononcée serait à blâmer.

Pris sous un bloc de béton d'une tonne

Un homme de 53 ans du secteur Saint-Pierre, de Val-des-Monts, a subi des blessures importantes au bas du dos et à la jambe gauche, dimanche, lors d'un accident chez lui.

Selon la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, l'individu s'est retrouvé coincé sous un bloc de béton d'une tonne après que le bloc en question lui soit tombé dessus. Il y est resté pendant une heure avant qu'un membre de sa famille ne le retrouve.Il est demeuré conscient durant toute cette période.

Un proche a opéré une rétrocaveuse afin de le dégager de sa fâcheuse position.

Il a été transporté à l'hôpital de Hull afin de soigner ses blessures.

Un homme coincé sous un camion

Situation urgente et hors du commun pour les paramédics d'Ottawa, samedi peu après midi, alors qu'un homme s'est retrouvé coincé sous un camion dans l'ouest de la ville.

L'incident est survenu près de la promenade Moodie et du chemin Fallowfield. La victime, un homme de 23 ans, avait le bras pris au piège entre la roue et l'aile d'un camion d'une tonne et demie. L'individu effectuait des réparations sur le véhicule lorsque le cric s'est brisé, laissant son bras coincé pendant une vingtaine de minutes.

Des passants ont été en mesure de le libérer à l'aide d'un tracteur en soulevant le camion. Selon les paramédics, cette intervention a permis de limiter la gravité des blessures. L'homme a subi des blessures graves au bras, mais conservait de la sensation dans son bras et ses mains.

Il a été conduit à l'hôpital dans un état stable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer