En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Un mineur abattu par un policier à Messines

Le mineur atteint par une balle d'un policier de la Sûreté du Québec (SQ), à Messines, près de Maniwaki, a rendu l'âme dans la journée de lundi.

Une enquête indépendante a été lancée, après l'incident qui s'est produit dans la nuit de dimanche à lundi.

Le ministère de la Sécurité publique a confirmé en début de journée que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait reçu le mandat d'enquêter sur cette affaire. Le SPVM a confirmé le décès du suspect lundi après-midi. On confirme aussi qu'il s'agit d'un homme de moins de 18 ans.

Le jeune suspect circulait en voiture, dans la nuit de dimanche à lundi, et aurait tenté de fuir le policier. Ce dernier a ouvert le feu.

L'agent n'a pas été blessé, mais a subi un choc nerveux. Le conducteur a été transporté à l'hôpital. Ses blessures jugées sérieuses lui ont finalement coûté la vie.

Il semble que l'agent a tenté d'arrêter le conducteur, mais lorsque ce dernier a vu le constable s'approcher du véhicule, il a mis le pied sur l'accélérateur.

Le policier a été traîné sur quelques mètres, et a ouvert le feu sur l'homme, vers 1 h 35.

Les faits se sont produits sur la rue Patry, près de la route 105.

Le SPVM a confirmé qu'il y avait un passager à côté du suspect, au moment de l'incident. Les policiers n'ont révélé aucune identité, lundi après-midi.

Louis-Denis Ebacher, LeDroit

L'entraîneur suspendu plaidera coupable

Gilbert McDonald... (Courtoisie) - image 4.0

Agrandir

Gilbert McDonald

Courtoisie

L'entraîneur suspendu de l'équipe de natation des Griffons du Cégep de l'Outaouais et ex-directeur général du Club aquatique de l'Outaouais, Gilbert McDonald, s'apprête à plaider coupable aux chefs d'accusation de voyeurisme qui pèsent sur lui.

M. McDonald a été arrêté le 30 janvier dernier concernant un incident s'étant produit deux jours auparavant, dans le vestiaire des filles du Cégep. L'accusé aurait placé son téléphone dans le vestiaire des filles de façon à filmer des images de jeunes athlètes en train de se changer, avant un entraînement. C'est l'une d'elles qui aurait découvert l'appareil.

M. McDonald doit revenir le mois prochain pour enregistrer son plaidoyer officiellement au palais de justice de Gatineau. Selon le premier chef d'accusation, l'homme de 48 ans a «subrepticement produit un enregistrement visuel des utilisateurs du vestiaire de la piscine du Cégep de l'Outaouais qui se trouvaient dans des circonstances pour lesquelles il existait une attente raisonnable de protection en matière de vie privée».

Lors de sa comparution, l'hiver dernier, il s'est engagé à ne pas se livrer à des activités impliquant des contacts avec des personnes de moins de 18 ans.

L'entraîneur suspendu a fréquenté plusieurs mineures et jeunes adultes du Cégep de l'Outaouais pendant au moins 10 ans.

Louis-Denis Ebacher, LeDroit

Alcool au volant: la prison pour une neuvième récidive

Un récidiviste de l'alcool au volant écope 18 mois de prison pour sa neuvième conduite avec les capacités affaiblies, à Gatineau.

Jean Danis, 62 ans, a provoqué sa sortie de route, dans la Petite-Nation, le 6 mai 2014. Échouant l'alcootest avec un taux de près de trois fois la limite de.08, le conducteur a été arrêté par la Sûreté du Québec sur la route 321, après que sa voiture se soit retrouvée dans un fossé.

Il s'agit de sa neuvième arrestation pour conduite avec les capacités affaiblies après une «accalmie» de 18 ans. Sa précédente arrestation en semblable matière a eu lieu en 1996.

M. Danis a fait retarder les procédures judiciaires, a souligné le juge Richard Laflamme, de la Cour du Québec, lundi.

Le récidiviste a déjà fait valoir qu'il devait quitter la prison en attendant son procès puisqu'il devait s'occuper de son chien. «Vous avez plaidé coupable, ce qui est un facteur atténuant, (...) mais vous avez aussi fait retarder vos dossiers à qui mieux mieux, parfois en étant absent de la cour», a commenté le magistrat.

La prochaine récidive de M. Danis, si elle se concrétise malheureusement, lui vaudra du temps au pénitencier. La cour lui interdit de conduire pendant 10 ans.

Louis-Denis Ebacher, LeDroit

Homicide à Ottawa: l'identité confirmée

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Martin Roy, archives LeDroit) - image 7.0

Agrandir

Martin Roy, archives LeDroit

La police d'Ottawa a confirmé l'identité de l'homme abattu samedi lors d'une soirée dans le secteur Vanier d'Ottawa.

Dady Jean, 41 ans, a été tué à l'extérieur d'une résidence de l'avenue Lacasse, vers 20h30, samedi. Il aurait été atteint de deux balles dans le dos.

La police d'Ottawa n'avait toujours pas indiqué, lundi matin, si un suspect avait été arrêté.

LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer