Vendredi 13 chanceux pour un boxer mourant

«Treize fait partie des pires cas de maigreur... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

«Treize fait partie des pires cas de maigreur que nous avons vus ces dix dernières années», confirme la directrice adjointe de la SPCA, Karine Dunnigan.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un chien boxer dans un état d'extrême maigreur a été secouru vendredi, dans le Pontiac, par la Société de prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA).

L'animal est chanceux d'avoir survécu, selon la SPCA de l'Outaouais. Un patrouilleur a découvert l'animal en début de journée et l'a apporté au refuge de Gatineau vers 7h30.

La SPCA l'a baptisé Treize, faisant allusion à sa chance d'avoir été secouru un vendredi 13.

«Treize fait partie des pires cas de maigreur que nous avons vus ces dix dernières années», confirme la directrice adjointe de la SPCA de l'Outaouais, Karine Dunnigan. Il semble que ce soit un chien errant, qui n'a pas été nécessairement battu ou négligé. Il est possible que ce soit un chien égaré depuis longtemps. Il a des blessures, mais elles ne semblent pas avoir été infligées par une personne.»

L'animal a déjà trouvé une famille, mais d'ici lundi, le chien résidera chez une employée de la SPCA. Celle-ci doit nourrir la pauvre bête aux heures et demie, à la cuillère et à petites doses, pour rétablir son système digestif. «On ne doit pas trop nourrir l'animal, trop vite, car son estomac peut exploser, car il est devenu très petit», explique Mme Dunnigan.

L'animal adulte pèse 16 kilos, alors qu'il devrait en peser 32. Il ne présente pas de problème de comportement, comme c'est le cas chez les animaux battus ou maltraités. «Au contraire, explique la directrice adjointe. L'animal est très doux, gentil et sociable. Il vient nous voir lorsqu'on se présente à lui.»

Un chien boxer dans un état d'extrême maigreur a été... (Courtoisie, SPCA) - image 2.0

Agrandir

Courtoisie, SPCA

La SPCA ne sait pas pendant combien de temps Treize n'avait pas mangé lorsqu'il a été aperçu sur la route 303, près de Shawville.

La famille d'accueil permanente est celle d'une ancienne employée de la SPCA qui sait s'y prendre avec un tel animal. «Malgré cela, nous avons besoin d'aide financière pour défrayer les coûts des tests, de la réadaptation nécessaire à cause de l'atrophie de ses muscles, des soins de fluide pour sa déshydratation et plusieurs autres rendez-vous», signale Mme Dunnigan.

Quiconque croit posséder de l'information sur ce chien, retrouvé seul et errant vendredi matin, doit la transmettre à l'équipe de la patrouille de la SPCA au 819-205-2908.

Partager

À lire aussi

  • Treize est mort

    Justice et faits divers

    Treize est mort

    Le chien retrouvée amaigri et errant dans les rues du Pontiac, le 13 novembre dernier, est décédé lundi, confirme la Société de prévention de la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer