Un garçon de deux ans happé à mort

Le drame est survenu dimanche vers 16 h... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le drame est survenu dimanche vers 16 h 45 dans le stationnement du Complexe Branchaud-Brière.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un bambin de deux ans est décédé dans le stationnement du Complexe Branchaud-Brière, à Gatineau, dimanche en fin d'après-midi, après avoir été happé par une camionnette.

La scène avait quelque chose de surréaliste. À l'intérieur, des parents multipliaient les cris d'encouragement pour leurs enfants qui chassaient la rondelle sur la patinoire. À l'extérieur, le drame.

Les cris de joie pouvaient être entendus à l'extérieur, près des rubans qui entouraient la scène. Les policiers rencontraient des témoins potentiels, sous les regards des nombreux passants qui quittaient et entraient dans l'aréna, équipement de soccer ou de hockey sur l'épaule.

Une enquête est en cours pour confirmer les causes de la collision. Le Service de police de la Ville de Gatineau n'est pas en mesure, pour l'instant, d'indiquer s'il s'agit d'un triste accident ou d'une erreur de la part du conducteur. Plusieurs témoins doivent toujours être rencontrés, dont le conducteur de la camionnette. Les policiers souhaitent laisser à ces personnes le temps de se remettre de leurs émotions.

Les appels au 9-1-1 se sont multipliés vers 16 h 45 dans les minutes qui ont suivi la collision. Les premiers répondants, devant la gravité des blessures du jeune garçon, ont constaté son décès sur place.

Il s'agit de la cinquième collision mortelle à survenir sur le territoire de Gatineau en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer