En bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

230 km/h dans une zone de 90

Deux frères qui ont joué au plus rapide sur la route 323, dans la Petite-Nation, doivent se mettre au neutre et payer des amendes salées pour vitesse extrême.

La Sûreté du Québec (SQ) a arrêté lundi midi le premier chauffard, qui filait à plus de 230 km/h, ainsi que son frère, qui roulait à 190 km/h. La vitesse maximale où ont été interceptés les deux motocyclistes, à Notre-Dame-de-la-Paix, est de 90 km/h.

Selon nos informations, les deux fous du guidon arrêtés à quelques secondes d'intervalle sont deux frères qui passaient, en quelque sorte, du «bon temps en famille», en ce long week-end de l'Action de grâce. Le premier contrevenant, un homme de 31 ans, de Mirabel, a reçu un constat d'infraction de 2151$ et 36 points d'inaptitude. Le récidiviste a vu son permis suspendu pour 30 jours. L'autre motocycliste, un homme de St-Colomban, dans les Laurentides, a enregistré une vitesse de 190 km/h. Il a reçu un constat d'infraction de 1523 $ et 24 points d'inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu pour sept jours.

«Ça faisait longtemps que nous n'avions pas intercepté de tels individus dans une zone de 90», a mentionné le sergent Marc Tessier, de la SQ. «Lorsqu'on entend les motocyclistes dénoncer les hausses du coût des assurances, c'est à cause de ce type de conducteur», a commenté le sergent Tessier.

Par ailleurs, la SQ a arrêté un automobiliste qui circulait à 170 km/h sur l'autoroute 5 Nord, à Gatineau, lundi. L'homme de 41 ans a reçu un constat d'infraction de 1163 $ et 14 points d'inaptitude.

Onze enfants transportés à l'hôpital après un accident

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Courtoisie) - image 4.0

Agrandir

Courtoisie

Une dizaine d'élèves ont été blessés, mardi, lorsque l'autobus dans lequel ils prenaient place a été impliqué dans une collision à plusieurs véhicules, à la hauteur de l'intersection des chemins Hawthorne et Leitrim, dans l'est d'Ottawa.

L'autobus, qui avait pris le départ à l'école Franco-Cité, aurait été entraîné dans un accident à la suite d'une réaction en chaîne avec un semi-remorque, une camionnette et un quatrième véhicule.

Sur les 30 passagers âgés entre 7 et 15 ans, 11 ont été transportés au CHEO pour être traités pour des blessures mineures au visage, au cou, aux épaules et aux jambes.

Incendie sur Greber: la main criminelle toujours inconnue

Personne n'avait encore été arrêté, mardi, 48 heures après l'explosion qui a soufflé plusieurs commerces du secteur Gatineau.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a seulement confirmé le caractère criminel de l'incendie qui aurait pris naissance dimanche, au 151, boulevard Gréber.

«Pour le moment, de notre côté, on ne peut dire où s'est déclaré le brasier. L'enquête se poursuit et nous sommes toujours sur les lieux pour déterminer la cause de cet incendie», a indiqué le sergent Jean-Paul LeMay, du SPVG.

Il semble toutefois que cet incendie a éclaté dans un salon de bronzage situé à l'étage supérieur.

Le 151, boulevard Gréber abrite aussi le bar-billard Saphyr, le nettoyeur Chatel, une clinique de chiropraticien, un détaillant Bétonnel, et un bureau du constructeur Laprise.

Personne n'a été blessé, même si plusieurs personnes se trouvaient dans le bâtiment lorsque les flammes ont subitement pris naissance. 

Le salon de bronzage était cependant inoccupé.

Sur le Registre des entreprises du Québec, le salon Bo-Tan Plus est la propriété d'Yan St-Jean, un homme connu des autorités pour avoir entre autres tabassé deux policiers de Gatineau qui n'étaient pas en service, le soir de la St-Jean-Baptiste de 2009.

Le ministère public a déjà fait savoir, lors du procès de ce dernier, qu'il avait déjà entretenu des liens avec les Devil's Eyes, un groupe relié aux Hell's Angels démantelé en août 2008.

Un agresseur de l'Est ontarien arrêté à Vancouver

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Courtoisie) - image 7.0

Agrandir

Courtoisie

Un présumé agresseur d'enfant recherché pour des crimes commis dans l'Est ontarien a été arrêté à l'autre bout du pays, à Vancouver, confirme la Police provinciale de l'Ontario.

Robert James Fowler, 36 ans, a déjà résidé dans les environs d'Alfred-Plantagenet. Les agressions auraient été commises à Hawkesbury en 2014. Le suspect a été arrêté mardi en Colombie-Britannique.

Il doit comparaître au palais de justice de L'Orignal sous trois chefs d'accusation d'agression sexuelle envers une personne de moins de 16 ans, de trois chefs d'exploitation sexuelle et de trois chefs de contact sexuel avec une mineure de moins de 16 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer