Meurtre à l'arme blanche dans l'est d'Ottawa

Deux individus ont été arrêtés et pourraient être... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Deux individus ont été arrêtés et pourraient être accusés du meurtre d'Issaiah Clachar lundi matin.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Issaiah Clachar, un adolescent de 17 ans, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche après une attaque à l'arme blanche dans le stationnement d'un complexe immobilier du croissant Jasmine, dans le secteur de Gloucester.

Issaiah Clachar a succombé à ses blessures au... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Issaiah Clachar a succombé à ses blessures au CHEO.

Photo tirée de Facebook

La dispute a été violente, des éclaboussures de... (Martin Roy, LeDroit) - image 1.1

Agrandir

La dispute a été violente, des éclaboussures de sang pouvaient être aperçues sur une voiture dans le stationnement du 2020, croissant Jasmine.

Martin Roy, LeDroit

Une altercation a éclaté entre plusieurs jeunes hommes peu après minuit. Selon une résidente de l'immeuble situé au 2020, croissant Jasmine, on pouvait entendre les jeunes hommes argumenter à propos d'un chèque.

L'unité des crimes majeurs du Service de police d'Ottawa enquête pour déterminer la cause de cette altercation et comment Issaiah Clachar est décédé. Le sergent Bruce Pirt affirme que son équipe a une hypothèse sur ce qui a déclenché cette bagarre, mais qu'ils doivent toujours confirmer certaines informations. L'événement n'est toutefois pas lié aux gangs de rue, selon lui.

Les paramédics soutiennent que la victime a subi plusieurs blessures par arme blanche et a été transportée dans un état critique au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario. Il a succombé à ses blessures au courant de la nuit.

Deux autres personnes ont été blessées dans cet incident. Un homme de 23 ans a été transporté au centre de traumatologie de l'Hôpital d'Ottawa avec des blessures sérieuses. Il était dans un état stable à son arrivée à l'hôpital. Un second homme dans la vingtaine a quant à lui subi des lacérations. Un transport à l'hôpital n'a pas été nécessaire dans son cas.

La scène de crime laisse présager une dispute assez violente alors qu'on pouvait apercevoir une éclaboussure de sang sur un véhicule stationné tout près de l'endroit où l'altercation aurait éclaté. Un véhicule noir a aussi été abandonné au milieu du stationnement entre les 2020 et 2000, croissant Jasmine. L'entrée du complexe immobilier situé au 2000, croissant Jasmine a également été bouclée par les enquêteurs.

Deux individus ont été arrêtés en lien avec le décès de l'adolescent. Pour l'instant, aucune accusation n'avait été déposée contre eux, mais ça pourrait bien être fait dès lundi matin.

C'est le deuxième meurtre à survenir dans la dernière année dans ce complexe immobilier qui comprend plusieurs bâtiments. En avril, le jeune Connor Stevenson a été assassiné dans les escaliers du 2020, croissant Jasmine. L'accusé dans ce dossier, David Dubois, était d'ailleurs de passage en cour cette semaine pour demander une libération conditionnelle, demande qui a été refusée.

Une résidente du 2020, croissant Jasmine, Kathia Abboud, se dit inquiète de ces événements. Elle a récemment déménagé dans son actuel logement et elle affirme qu'elle commence à remettre son choix en question.

«Ça fait peur. Parfois, je marche pour rentrer à la maison la nuit. Je ne crois plus que je vais le faire maintenant, je n'en ai plus envie. [...] Quand je vais marcher dans notre garage au sous-sol, je vais toujours avoir un peu peur, c'est certain.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer