Un couple tue son pitbull qui l'attaquait

Un couple de Gatineau a dû tuer son chien pitbull pour se défendre d'une... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un couple de Gatineau a dû tuer son chien pitbull pour se défendre d'une attaque-surprise, jeudi soir, dans le Vieux-Hull.

La bête s'est ruée sur l'homme et la femme habitant sur la rue Champlain, peu après 22h.

La femme et son conjoint, âgés d'une vingtaine d'années, se sont défendus comme ils ont pu. «Ce n'est pas encore clair, pour nous, si c'est l'homme ou la femme qui a asséné les coups de couteau pour faire décrocher l'animal», a indiqué la porte-parole de la police de Gatineau, l'agente Andrée East.

Les informations préliminaires laissaient entendre que la jeune femme avait empoigné un couteau de cuisine pour aider son conjoint. Les deux résidents ont été attaqués et mordus par le molosse.

Les policiers de Gatineau appelés sur les lieux ont confié la bête morte au contrôle animalier, qui devra analyser la dépouille et déterminer si elle était atteinte de la rage. «Des recherches ont aussi été entreprises afin de connaître l'historique de la bête, et de savoir si elle avait été enregistrée auprès des autorités municipales», a précisé l'agente East.

Les victimes ont été transportées à l'hôpital pour soigner leurs profondes lacérations.

La police de Gatineau dit n'avoir jamais reçu de plainte contre les deux propriétaires.

Sept cas en 2015

Depuis le début de 2015, le Service de police de la Ville de Gatineau a enregistré sept plaintes concernant des morsures de chiens potentiellement dangereux.

Cette agression est la deuxième à faire la manchette depuis ce printemps. En mai dernier, un homme de 75 ans a été mordu par deux chiens - un labrador et un pitbull - dans le secteur Hull. La victime, Jacques Poirier, passait du temps à l'extérieur lorsque les deux chiens sans laisse lui ont sauté dessus. M. Poirier avait été mordu jusqu'à l'os et traîné au sol par les animaux enragés. Son voisin, Alastair Bulley, lui était venu en aide et avait aussi été mordu. Les deux chiens avaient été euthanasiés.

Depuis 2009, les propriétaires de pitbulls, y compris les Staffordshire bull-terrier et American Staffordshire bull-terrier, doivent respecter un règlement sur les chiens jugés «potentiellement dangereux» par la Ville de Gatineau.

Ce type de chien doit être tenu dans un enclos fermé dont la clôture est assez haute pour empêcher l'animal de la franchir en sautant. Ils doivent être tenus en laisse mesurant moins de deux mètres et porter une muselière lorsqu'ils sont en public.

Le chien ayant agressé le couple, jeudi, était sans contrainte à l'intérieur de la résidence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer