Incendie d'origine criminelle dans le Vieux-Hull

L'incendie de vendredi soir était d'origine criminelle, ont... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

L'incendie de vendredi soir était d'origine criminelle, ont déterminé les enquêteurs du Service de sécurité incendie de Gatineau.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le violent incendie qui a ravagé un bâtiment de la rue Wright, vendredi soir dans le Vieux-Hull, est d'origine criminelle, ont déterminé les enquêteurs du Service de sécurité incendie de Gatineau.

Vers 22h30, un violent incendie s'est déclenché dans un édifice situé à l'intersection des rues Wright et Carillon. L'immeuble abrite des appartements et l'Épicerie Carillon.

L'enquête a été transférée au Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG). Des spécialistes doivent examiner la scène au courant de la journée, samedi.

La scène de crime n'avait toujours pas été examinée, samedi après-midi, en raison de l'instabilité du bâtiment. L'enquête doit cependant se poursuivre en soirée et dimanche matin.

Une section de la rue Carillon entre les rues Wright et Sainte-Bernadette demeure fermée pour éviter qu'une chute de débris ne cause de blessure à un passant.

Le feu se serait déclenché dans un appartement annexé à l'arrière du bâtiment, juste à côté de l'entrepôt du dépanneur.

Un résident du 47, rue Wright soutient avoir entendu un bruit d'explosion tout juste avant que les flammes se propagent. En moins de trois minutes, selon lui, une épaisse fumée noire s'est propagée dans son appartement.

«J'ai juste eu le temps de mettre mon chat dans une poche et de sortir, a-t-il expliqué. Ça faisait 35 ans que j'habitais là. J'espérais que les flammes ne se rendent pas chez moi, mais ça semble être le cas...»

Huit personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge et se retrouvent sans logis après l'incendie. Trois personnes ont été évacuées par les pompiers à leur arrivée sur les lieux.

Tout le monde aurait pu être évacué, sain... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 3.0

Agrandir

Tout le monde aurait pu être évacué, sain et sauf, selon un policier sur la scène.

Etienne Ranger, LeDroit

L'incendie s'est déclenché vers 22h30 dans un édifice situé... (Etienne Ranger, LeDroit) - image 3.1

Agrandir

L'incendie s'est déclenché vers 22h30 dans un édifice situé à l'intersection des rues Wright et Carillon.

Etienne Ranger, LeDroit

Les pompiers ont rapidement lancé une attaque pour tenter de maîtriser les flammes, vendredi soir. Vers minuit, les sapeurs ont toutefois dû passer en mode défensif afin éviter que le feu ne se propage aux édifices voisins, le 53, rue Wright, particulièrement. Ce bâtiment est pratiquement collé à celui qui a été la proie des flammes, vendredi soir.

Les pompiers ont passé une bonne partie de la nuit sur le toit du 53, rue Wright pour combattre les flammes. Selon des voisins, ce bâtiment a également été évacué et était toujours inaccessible, samedi matin. Le SPVG soutient toutefois que les résidents des lieux ont pu réintégrer leur logement en début d'après-midi.

Tout le monde a pu être évacué, sain et sauf, selon un agent présent sur la scène. Un autobus de la STO a été dépêché sur les lieux, après minuit, pour offrir un toit aux gens évacués.

Après de longues heures, les pompiers ont réussi à maîtriser le brasier. Les dommages sont évalués à près de 700000 $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer