Noyade confirmée à Wakefield

Le pire est confirmé, l'homme qui aurait sombré dans la rivière Gatineau, jeudi... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le pire est confirmé, l'homme qui aurait sombré dans la rivière Gatineau, jeudi soir, est décédé. Les plongeurs de la Sûreté du Québec ont retrouvé son corps vendredi aux alentours de 17h35.

Un étudiant du Collège Algonquin d'Ottawa, originaire du Zimbabwe, serait parti dans le courant vers 19h30, jeudi soir, alors qu'il était parti se baigner dans les eaux passablement agitées de la rivière. Le jeune homme de 23 ans savait nager, mais n'avait jamais expérimenté la baignade en eaux agitées.

La présumée victime a consommé de l'alcool avec trois amis et s'est rendue sur les berges de la rivière, fort populaire chez les baigneurs. 

Son identité n'a pas été dévoilée et la police de la MRC des Collines n'a pas voulu commenter la découverte, vendredi soir. Un porte-parole s'est contenté de confirmer la découverte du cadavre.

La police de la MRC des Collines avait suspendu la baignade dans le cadre de ses recherches dans la rivière Gatineau, près du pont couvert de Wakefield. 

Des contrevenants ont tout de même plongé du pont couvert de Wakefield, vendredi après-midi. Ils ont reçu des constats d'infraction, a indiqué sur les médias sociaux le responsable des relations publiques de la police de la MRC des Collines, Martin Fournel.

Des équipes du groupe de recherches SAR Global One ont mené leurs recherches toute la nuit de jeudi à vendredi, sans succès.

L'endroit n'est pas surveillé et la baignade y est effectuée au risque des baigneurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer