Nuit de désordre sur la rue Aubry

Le Service de police de Gatineau n'a pas... (Photo Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit)

Agrandir

Le Service de police de Gatineau n'a pas voulu dire de quel type de médicaments il s'agissait, préférant attendre les analyses de laboratoire qui en confirmeront la nature, mais l'individu ne possédait pas les prescriptions requises pour ces comprimés.

Photo Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les agents du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) en ont eu plein les bras à la sortie des bars samedi matin.

La rue Aubry a été le théâtre d'une scène disgracieuse alors que de multiples bagarres ont éclaté peu après 2h du matin. Le SPVG parle d'un «désordre assez majeur» qui a nécessité l'intervention de plusieurs policiers.

Au total, le SPVG a procédé à 11 arrestations en vertu du règlement municipal sur la paix et le bon ordre. Les bagarreurs ont été libérés sur place avec un constat d'infraction. Personne n'a porté plainte dans ce dossier jusqu'à maintenant, il ne devrait pas y avoir d'accusations criminelles. Personne n'a été blessé sérieusement.

Selon le SPVG, une imposante foule présente dans le Vieux-Hull et la consommation d'alcool sont des facteurs qui ont pu contribué au déclenchement de ces bagarres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer