Un ado arrêté après un incendie à Masson-Angers

Le brasier a éclaté vers 12h40, au 1023,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Le brasier a éclaté vers 12h40, au 1023, rue Yvon-Pichette, dans le secteur Masson-Angers.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un adolescent a été appréhendé et un centre de la petite enfance (CPE) a été évacué à la suite d'un incendie possiblement criminel, vendredi midi, dans le secteur Masson-Angers, à Gatineau.

Le brasier a éclaté vers 12 h 40, au 1023, rue Yvon-Pichette, à quelques pas de l'école primaire du Sacré-Coeur.

Le CPE ZamiZoo, voisin de la scène, a dû être évacué. Les enfants et les responsables ont été conduits au centre communautaire situé tout près, alors que les parents ont été informés de la situation.

Quatre familles ont été jetées à la rue mais personne n'a été blessé. Des personnes interrogées par LeDroit ont affirmé avoir aperçu une jeune adolescente locataire de l'un des logements sauter du deuxième étage afin de se sauver des flammes. «Elle se tenait après la fenêtre et deux hommes en bas lui criaient de sauter. Je suis allé pour les aider et ils l'ont attrapé», a confié Pierre Ouellette, un voisin.

Les flammes auraient pris naissance dans un escalier de l'immeuble à logements avant d'atteindre le grenier et de se propager par la toiture. Le bâtiment a subi de lourds dommages, mais on ne parle pas de perte totale puisque le premier étage a été épargné en partie, a précisé le chef aux opérations pour le Service incendie de la Ville de Gatineau, Gilles Cardinal.

L'intervention qui a duré environ deux heures a nécessité la présence d'une trentaine de pompiers. «La garderie n'a subi que des dommages superficiels. Nos équipes ont travaillé très fort pour limiter les dégâts. [...] Ça aurait pu se propager parce que le vent ne jouait pas en notre faveur», a précisé M. Cardinal.

Pendant que les pompiers s'attaquaient à l'incendie, les policiers ont par ailleurs ouvert une enquête et parlé à divers témoins. «Des éléments portent à croire qu'il pourrait s'agir d'un incendie criminel», a confirmé hier après-midi le sergent Jean-Paul Lemay, de la police de Gatineau. «Un adolescent de 15 ans a d'ailleurs été arrêté en lien avec l'incendie», a précisé le porte-parole.

Aucune accusation n'avait encore été portée en fin d'après-midi. L'enquête était toujours en cours afin de déterminer les causes exactes du sinistre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer