Un blessé et un individu arrêté à Ottawa

  • Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 1 / 5
  • Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 2 / 5
  • Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 3 / 5
  • Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 4 / 5
  • Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Une personne a été blessée par balle un peu après 8 h, mardi matin, à Ottawa, sur le chemin privé Lilas.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme a été blessé par balle, mardi, à Ottawa, dans ce qui est la 21e fusillade à survenir dans la capitale fédérale depuis le début de l'année 2015.

Les policiers ont réussi à mettre le grappin sur un suspect au terme d'une importante opération policière qui a duré près de cinq heures dans le quartier Overbook.

Le Service de police d'Ottawa a reçu un appel vers 8 h 10, mardi matin, alors que des coups de feu auraient été entendus dans une résidence du chemin privé Lilas, non loin de la promenade Vanier et de l'autoroute 417.

Un homme dans la vingtaine a été transporté à l'Hôpital d'Ottawa après avoir été atteint par balle. Son état de santé était considéré comme « sérieux » mais stable en fin d'après-midi.

Avec l'aide de l'Escouade tactique d'Ottawa, les policiers ont procédé à l'arrestation d'un suspect, tout juste après 11 h. Il a lui aussi été transporté à l'hôpital, afin de soigner des blessures mineures.

Les autorités n'ont pas voulu donner de détails sur l'identité des deux personnes impliquées ni sur les motifs qui ont pu mener à la présumée fusillade. L'Unité des armes à feu et des bandes de rues se chargera de l'enquête, a confirmé le sergent Ian Hayes de la police d'Ottawa. « Nous avons besoin de maintenir l'intégrité de l'enquête », a indiqué ce dernier lorsque questionné sur les détails de l'opération.

Des voisins consultés par LeDroit ont pour leur part affirmé avoir entendu entre quatre et cinq coups de feu un peu après 8 h.

Un large périmètre de sécurité a été érigé durant l'opération, si bien que le chemin Lilas a été fermé durant plusieurs heures entre la rue Prince Albert et le chemin privé Ellis. La dizaine de résidents évacués ont pu regagner leur domicile en début d'après-midi.

Quartier peu tranquille

Malgré le branle-bas de combat, cet incident n'a pas semblé étonner le voisinage. Plusieurs personnes qui observaient au loin l'opération policière, hier matin, ne voulaient pas commenter la situation par peur de représailles. Certains voisins ont affirmé que la maison où a eu lieu la fusillade est reconnue pour son va-et-vient constant et pour l'alcool et la drogue qui s'y consomment.

« Il y a toujours quelque chose ici. Tu me donnerais un appartement flambant neuf d'un million de dollars et je ne voudrais pas habiter dans Overbrook », a indiqué Suzanne au Droit, une résidente de longue date du quartier voisin.

« La police passe toujours par ici. C'est inquiétant surtout qu'il y a beaucoup d'enfants dans le quartier », a souligné Madelaine, qui habite à quelques maisons du chemin Lilas. Celle-ci soutient avoir aperçu l'Équipe d'intervention directe de la police d'Ottawa le mois dernier sur le chemin Lilas.

Par ailleurs, un autre homme a été arrêté durant l'opération. Celui-ci prenait des photos à proximité de la scène de crime. Il a invectivé des policiers à voix haute avant de se faire mettre les menottes aux poignets. « C'est une propriété privée », a-t-il lancé à plusieurs reprises aux agents de la paix. Le sergent Hayes n'était pas en mesure de préciser les motifs de cette arrestation, mais a fait savoir que l'homme n'avait pas de lien avec l'enquête.

Cet incident s'ajoute aux six autres fusillades survenues à Ottawa depuis le 25 juin dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer