L'état de l'instructrice de parachute s'améliore

Carolyne Breton... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Carolyne Breton

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La jeune instructrice de parachute victime d'un violent accident, mercredi, à Gatineau, se porte mieux.

L'Hôpital d'Ottawa a confirmé jeudi que Carolyne Breton, 22 ans, était dans un état plus encourageant que la veille. Ses signes vitaux sont plus stables. Mme Breton est consciente, bien qu'elle souffre de complications mineures.

Mme Breton et son élève de 45 ans ont fait une chute importante, alors que leur parachute principal s'est mal déployé et que le parachute de secours se serait ouvert à basse altitude.

L'état de santé de son client demeure inconnu pour le moment. Mercredi, les services d'urgences parlaient toujours d'un patient en état critique.

Les deux victimes ont sauté en tandem vers 14h, à plus de 4 kilomètres (13 000 pieds) d'altitude.

La police de Gatineau et la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) ont ouvert une enquête. Le porte-parole de la CSST en Outaouais, Alain Trudel, a rappelé que les inspecteurs en étaient encore au stade préliminaire de leur travail, et que la cause de l'incident n'était pas confirmée à 100%. «Nous voulons nous assurer que les pratiques de ce sport ont respecté les règles de l'art.»

Selon la page Facebook de l'entreprise Go Skydive, l'employeur de Mme Breton, la jeune femme est qualifiée «instructeur tandem/plieuse». Il s'agit du premier incident du genre à se produire chez Go Skydive. Malgré son jeune âge, Mme Breton a toutes les qualifications requises pour sauter en tandem et compte plus de 800 sauts à son actif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer