Il s'agissait bien de Muhab Sultanaly Sultan

Muhab Sultanaly Sultan... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE/POLICE DE LONDON)

Agrandir

Muhab Sultanaly Sultan

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE/POLICE DE LONDON

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Unité des enquêtes spéciales (UES) de l'Ontario confirme que le corps repêché dans la rivière Rideau, samedi, est bien celui d'un homme recherché pour meurtre.

Muhab Sultanaly Sultan, 23 ans, était en fuite après le meurtre d'un jeune homme dans la région de London. La victime voulait récupérer son téléphone cellulaire égaré à l'aide d'une application de géolocalisation.

Le jeune, Jeremy Cook, 18 ans, est tombé sur le mauvais groupe au mauvais moment. Le groupe, auquel Sultan appartiendrait, aurait été en possession du téléphone et serait à l'origine du décès de la victime, qui leur était inconnue.

Le 24 juin dernier, Muhab Sultanaly Sultan a percuté deux policiers d'Ottawa qui circulaient à vélo, au centre-ville. Il a pris la fuite, et au moment ou des renforts tentaient de rejoindre le fuyard, celui-ci s'est jeté dans la rivière.

Un policier a plongé à son tour, mais le suspect a sombré dans l'eau, possiblement épuisé.

Sa dépouille a été retrouvée samedi.

L'autopsie a permis de confirmer qu'il s'agissait bien de Sultan. Le jeune homme originaire de Calgary était recherché pour le meurtre non prémédité de M. Cook.

L'UES poursuit son enquête. Elle doit éclaircir les circonstances des événements dans lesquels des policiers sont impliqués, et dans lesquels une personne a été blessée ou tuée.

L'UES a assigné quatre enquêteurs. Elle a désigné quatre agents témoins et deux agents impliqués du Service de police d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer