Un crime qui manque de classe à Edelweiss...

Ce n'est pas avec la plus grande des grâces qu'un individu de 32 ans s'est... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce n'est pas avec la plus grande des grâces qu'un individu de 32 ans s'est introduit dans un bâtiment du centre de ski Edelweiss, le 3 juin dernier. Pour ne pas dire autre chose, disons que le suspect y a laissé un souvenir malodorant.

Dans la nuit du 3 au 4 juin, l'individu aurait volé des bouteilles de boisson, des boîtes de chocolats, de l'argent comptant, des outils et des métaux, «tout en prenant aussi le temps de déféquer dans le bureau de l'administration», note le porte-parole de la police de la MRC, Martin Fournel.

Un employé de l'endroit a surpris l'homme au moment où il rentrait pour sa journée de travail.

Jeffrey Dallaire, identifié par la police de la Municipalité régionale de comté des Collines comme principal suspect, faisait déjà l'objet de quatre mandats d'arrestation des confrères de la Sûreté du Québec.

Lors de la perquisition, plusieurs des objets dérobés furent retrouvés à l'intérieur de la résidence et du véhicule familial.

M. Dallaire et son père de 59 ans, deux résidents de La Pêche, ont été arrêtés le 17 juin, sur le chemin P'tit Canada

Jeffrey Dallaire est bien connu des policiers pour des affaires d'introduction par effraction.

Le vol est évalué à plus de 5 000 $. Le père a été libéré, mais devrait être accusé de possession de stupéfiants et de trafic de recel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer