Importation illégale d'armes à Gatineau

Un pistolet à décharge électrique a entre autres... (Archives, Bloomberg)

Agrandir

Un pistolet à décharge électrique a entre autres été saisi.

Archives, Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un jeune homme de 18 ans subira une évaluation psychologique, pendant qu'un autre de 21 ans devra répondre à la justice, après avoir été arrêté pour le trafic illégal d'armes provenant des États-Unis.

Didier Houle-Rolin a été arrêté jeudi par l'Escouade régionale mixte Gatineau. Il semble que les autorités ont dû négocier avant que l'accusé collabore, puisqu'il avait en sa possession certaines armes de fabrication artisanale. Le juge Gaston Paul Langevin a demandé qu'une évaluation de l'état psychologique du jeune de 18 ans soit faite avant d'aller plus loin dans le processus judiciaire. Le prévenu est apparu visiblement épuisé dans le box.

La saisie a été faite avec la collaboration de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).

Un pistolet à décharge électrique a entre autres été saisi.

«L'enquête a commencé à la suite de l'interception d'un colis lors du dédouanage par l'ASFC, la semaine dernière. Le colis des États-Unis contenait une arme à impulsion électrique, a résumé la porte-parole de la police de Gatineau, Andrée East. Il semble que l'arme à impulsion électrique interceptée par l'ASFC était destinée à la revente sur le marché noir.»

Le mandat de perquisition a été exécuté dans un appartement de la rue Thomas, dans le secteur Aylmer.

Cinq armes de poing, dont certaines sont de fabrication artisanale, une petite quantité de cannabis, des pièces d'arme à feu, des munitions de divers calibres et trois téléphones cellulaires ont été saisis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer