Les chiens agresseurs du secteur Hull seront euthanasiés

Mardi midi, le résident de 75 ans, Jacques... (Courtoisie)

Agrandir

Mardi midi, le résident de 75 ans, Jacques Poirier, a été attaqué sur son terrain de la rue Laroche alors qu'il passait du temps à l'extérieur. Les deux chiens, sans laisse, l'ont mordu jusqu'à l'os, le traînant au sol.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les deux chiens qui ont mordu un homme de 75 ans et son secouriste âgé d'une vingtaine d'années, mardi, dans le secteur Hull, seront euthanasiés, selon la police.

Mercredi après-midi, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) confirmait que le gardien des deux bêtes - un labrador et un pitbull - avait reçu trois constats d'infraction. Un quatrième s'est ajouté au lot, au cours des 24 dernières heures.

Les infractions reprochées concernent le règlement municipal sur la garde, le soin et le contrôle des animaux dans les limites de la ville.

«À la suite de l'abandon des deux chiens par leurs propriétaires et en regard des événements survenus, les deux chiens seront euthanasiés», confirme Andrée East, porte-parole du SPVG.

Les quatre constats d'infraction (100$, plus 48 $ de frais chacun) remis au gardien concernent: un animal ayant mordu, tenté de mordre ou d'attaquer une personne ou un autre animal; un chien n'ayant pas été contenu sur le terrain de son gardien; un animal (potentiellement dangereux) ayant mordu tenté de mordre ou d'attaquer une personne ou un autre animal; et un chien potentiellement dangereux non maintenu dans un enclos fermé à clef ou cadenassé d'une superficie et d'une hauteur sécuritaire compte tenu de la taille de l'animal.

Mardi midi, le résident de 75 ans, Jacques Poirier, a été attaqué sur son terrain de la rue Laroche alors qu'il passait du temps à l'extérieur. Les deux chiens, sans laisse, l'ont mordu jusqu'à l'os, le traînant au sol. Un voisin, Alastair Bulley, lui est venu en aide et a aussi été mordu. D'autres témoins ont réussi à faire diversion et à secourir les deux victimes.

Le gardien des deux bêtes est arrivé ensuite en voiture, a fait embarquer les animaux et a quitté la scène. La police de Gatineau l'a retrouvé dans une résidence d'une rue voisine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer