Des manifestants bloquent l'accès aux bureaux municipaux de Lac-Cayamant

Des manifestants bloquent l'accès aux bureaux municipaux de Lac-Cayamant, mardi... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Droit

Des manifestants bloquent l'accès aux bureaux municipaux de Lac-Cayamant, mardi matin, afin d'empêcher la tenue d'un registre qui doit permettre ou empêcher la tenue d'un référendum sur un projet de terrain de camping.

Les manifestants sont favorables au projet de camping, explique le conseiller municipal Nicolas Malette. Ceux qui veulent signer le registre, ce mardi, doivent marcher de quatre à cinq minutes sur le chemin Lachapelle pour atteindre l'hôtel de ville.

En bloquant ainsi la route, le groupe espère que les signatures au registre seront insuffisantes pour ordonner la tenue d'un référendum.

Lac-Cayamant, qui a reçu une subvention de Québec de 100 000$ pour développer le camping, veut changer le zonage de l'endroit ciblé. «Pour le moment, le zonage est uniquement pour la villégiature. À cela, on veut ajouter le zonage 'camping'», explique la mairesse Chantal Lamarche.

Mme Lamarche déplore qu'une «minorité» tente de décider pour la majorité, alors que sa municipalité a grandement besoin de projets économiques.

Le registre ne peut être signé que par 19 personnes, mais un autre groupe veut que tous les résidents de la municipalité aient le droit de signer le registre.

La plupart des résidents sont d'accord avec ce projet, selon la mairesse. «Ceux qui ne sont pas d'accord sont des propriétaires de chalets qui sont ici moins de six mois par année. C'est le syndrome 'pas dans ma cour'. Les résidents qui sont ici toute l'année sont en faveur du projet. On est pauvres, ici. On a besoin de ce genre d'investissement.»

Mardi matin, la Sûreté du Québec a confirmé la présence d'agents afin d'éviter tout débordement près des bureaux municipaux. Aucun incident fâcheux ne se serait produit.

Les citoyens demandent aussi au ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, de permettre à tous les résidents de pouvoir se prononcer sur la tenue d'un référendum, en ayant le choix de signer ce registre.

Plus de détails à venir

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer