Allégations d'action indécente : «enquête interne» de la LHJMQ et des Olympiques

Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, ne...

Agrandir

Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, ne se prononcera pas de vive voix, étant à l'extérieur du pays.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et les Olympiques de Gatineau «prennent très au sérieux» les allégations d'action indécente impliquant six joueurs de l'équipe et une femme intoxiquée.

«Il y aura une enquête interne et un processus sera établi pour les prochaines étapes», ont indiqué la LHJMQ et l'organisation des Olympiques dans une très brève déclaration envoyée par communiqué.

«Il n'y aura aucun autre commentaire sur la situation jusqu'à nouvel ordre», mentionne le communiqué.

Le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, ne se prononcera pas de vive voix, étant à l'extérieur du pays.

Lundi matin, LeDroit rapportait qu'au moins six joueurs des Olympiques auraient encouragé ou se seraient livrés à des gestes de nature sexuelle sur une femme fortement intoxiquée dans un restaurant de Gatineau.

La femme n'a pas porté plainte au Service de police de la ville de Gatineau (SPVG), mais une enquête a été ouverte pour action indécente.

Selon certaines informations, la femme était consentante, bien que dans un état second apparent.

Les joueurs ont été évacués de la salle de bain du Boston Pizza par un employé. Ce dernier aurait dû forcer la porte pour intervenir et faire cesser la situation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer