La thèse du meurtre-suicide confirmée

Deux corps ont été découverts jeudi matin au... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Deux corps ont été découverts jeudi matin au 2022, promenade Beaconwood, à Ottawa.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a confirmé la thèse du meurtre-suicide dans le cas des corps retrouvés dans une résidence de l'est d'Ottawa, jeudi matin.

Dans un communiqué, le SPO dévoile également l'identité de ses personnes. Alem Haile, âgée 51 ans, a été assassinée par son mari, Yassin Mender, âgé de 60 ans. L'enquête a permis de déterminer que les blessures subies par l'homme n'étaient pas le résultat d'un acte criminel.

Les policiers ont été appelés vers 6 h 30, jeudi matin, concernant ces deux décès au 2022, promenade Beaconwood.

La femme aurait été découverte inanimée au sous-sol. Un des enfants du couple, un adolescent, aurait réussi à échapper à la scène, subissant toutefois quelques blessures par arme blanche. L'homme se serait ensuite enlevé la vie par pendaison.

C'est l'enfant qui aurait alerté les secours.

Plusieurs voisins du Village Beaconwood ont affirmé que l'endroit où l'enquête se déroulait n'avait jamais été visité par les policiers auparavant. Certains ont décrit des scènes d'intervention policière pour quelques opérations antidrogue, mais sans plus.

Les résidents se sont dit sous le choc, tout en tentant de savoir ce qui a bien pu se passer dans cette résidence apparemment sans histoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer