Le fraudeur Éric Dupuis veut une peine avec sursis

Alors que la Couronne réclame une peine d'emprisonnement ferme de 30 à 36 mois... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alors que la Couronne réclame une peine d'emprisonnement ferme de 30 à 36 mois pour l'ex-courtier Éric Dupuis, la défense demande que son client purge sa sentence dans la communauté.

L'avocat Jacques Belley a demandé que M. Dupuis, coupable de plusieurs fraudes totalisant plus de 350 000 $, purge une peine avec sursis de deux ans moins un jour. M. Dupuis a un travail et représente un risque de récidive faible, selon la défense. Il n'est plus courtier.

À ces deux années, M. Dupuis se dit prêt à ajouter 240 heures de travaux communautaires et une période de probation.

Le juge Valmont Beaulieu fera connaître sa décision en janvier prochain.

 Mon client répète qu'il veut rembourser ses victimes, a dit Me Belley. En instance de divorce, il prévoit obtenir une certaine somme et leur remettre.»

M. Dupuis a offert sa collaboration aux policiers, dès le début de l'enquête. Il dit éprouver des regrets et des remords.

Me Belley s'est servi d'une décision rendue il y a deux ans, à Gatineau, en déposant l'arrêt Sauriol. En septembre 2012, l'ex-conseiller financier René Sauriol a reçu une peine de sursis après avoir plaidé coupable à des accusations de fraudes totalisant 500000$. Il avait avoué avoir floué des clients de longue date lors d'une crise bipolaire. Dans les deux cas, des intérêts de 16% à 20% étaient promis aux investisseurs, qui n'ont jamais revu la couleur de leur argent.

Selon la Couronne, Éric Dupuis s'est servi de cet argent soutiré à ses victimes pour se payer des luxes et des Fêtes.

Des victimes ont frôlé le divorce, parce que l'un avait perdu confiance en celui ou celle qui avait donné les économies à M. Dupuis. D'autres doivent repousser leur retraite de quelques années afin de retrouver une partie des sommes perdues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer