Drame familial dans la capitale

Deux corps ont été découverts jeudi matin au... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Deux corps ont été découverts jeudi matin au 2022, promenade Beaconwood, à Ottawa.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La police d'Ottawa confirme que deux corps ont été découverts, jeudi matin, dans l'est de la ville, dans ce qui semble être un drame familial.

Ce qui a les apparences du meurtre d'une femme suivi du suicide de son conjoint n'est toujours pas confirmé par les autorités, mais on sait qu'un appel a été reçu au 9-1-1 vers 6 h 30, concernant deux décès au 2022, promenade Beaconwood.

Les paramédics ont été appelés à secourir les deux personnes dans la maison en rangée située près de l'intersection du chemin d'Ogilvie. Une femme aurait été découverte inanimée au sous-sol. Un des enfants du couple, un adolescent, aurait réussi à échapper à la scène, subissant toutefois quelques blessures par arme blanche. L'homme se serait ensuite enlevé la vie par pendaison.

C'est l'enfant qui aurait alerté les secours.

La Section des crimes majeurs a été dépêchée sur les lieux du drame, où l'enquête s'est prolongée pendant une bonne partie de la journée.

Des enquêteurs vêtus de combinaisons blanches s'y trouvaient en matinée, caméras à la main. Les autopsies doivent être pratiquées dans les prochains jours.

Les identités des deux personnes n'ont pas encore été dévoilées, bien qu'elles aient été confirmées à leurs proches.

D'ailleurs, plusieurs comptes Facebook possiblement reliés à la famille impliquée ont été supprimés au courant de la journée.

Les deux corps sont ceux d'un homme et d'une femme. Leur décès a été confirmé sur les lieux.

Plusieurs voisins du Village Beaconwood ont affirmé que l'endroit où l'enquête se déroulait n'avait jamais été visité par les policiers auparavant. Certains ont décrit des scènes d'intervention policière pour quelques opérations antidrogue, mais sans plus.

Les résidents se sont dits sous le choc, tout en tentant de savoir ce qui a bien pu se passer dans cette résidence apparemment sans histoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer