Deux drames en moins de 24 heures

Un piéton et un cycliste ont perdu la vie dans deux accidents distincts... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un piéton et un cycliste ont perdu la vie dans deux accidents distincts survenus en moins de 24 heures dans le sud-ouest d'Ottawa.

Sur le coup de 16h30, hier, la police d'Ottawa a confirmé qu'un piéton happé tard la veille avait succombé à ses blessures.

La victime a été hospitalisée dans un état critique pendant environ 16 heures avant de finalement rendre l'âme.

L'accident s'est produit mercredi vers 22h15, près de l'intersection de la promenade Navaho et du chemin Baseline. L'homme de 24 ans avait subi de graves blessures à la tête et au bassin. Hier, les équipes du centre de traumatologie de l'Hôpital d'Ottawa ont dû lancer la serviette.

La jeune femme de 21 ans qui marchait à ses côtés a été blessée à la tête. Elle était dans un état sérieux, mais stable à l'hôpital.

L'Unité des enquêtes sur les collisions poursuit son travail et sa recherche de témoins.

Un cycliste tué

Hier matin, un cycliste âgé d'une quarantaine d'années a perdu la vie à l'intersection du chemin Merivale et de l'avenue Clyde, toujours dans le sud-ouest de la ville.

Le vélo de l'homme et un camion à déchets sont entrés en collision vers 8h05.

Le lieu de la collision se situe à moins de deux kilomètres de l'endroit où un piéton a été happé mortellement la veille.

Le premier passant ayant tenté de secourir la victime était un paramédic qui n'était pas en devoir. Le secouriste a tenté des manoeuvres de réanimation agressives en attendant l'arrivée de ses collègues.

L'homme n'a toutefois pas pu être sauvé. Son décès a été rapidement constaté.

Les policiers n'avaient toujours pas révélé l'identité de la victime, hier soir.

Par ailleurs, le député néo-démocrate de Brossard-La Prairie, Hoang Mai, a pris la balle au bond aux Communes, hier, pour promouvoir son projet de loi rendant obligatoire l'installation de protections latérales sur les camions.

«On devra attendre les rapports de coroners pour avoir les détails des événements. On ne sait pas si les protections latérales auraient pu jouer un rôle dans ces deux accidents, mais on sait que dans d'autres cas, elles auraient pu sauver des vies», a-t-il déploré par communiqué.

Ces protections latérales empêcheraient qu'un piéton ou cycliste ne passe sous les roues des véhicules lourds.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer