Le faux militaire de Cantley est accusé

Franck Gervais... (IMAGE TIRÉE DE CBC)

Agrandir

Franck Gervais

IMAGE TIRÉE DE CBC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a finalement déposé des accusations contre Franck Gervais, cet homme de Cantley qui s'était fait passer pour un soldat lors des cérémonies du jour du Souvenir, à Ottawa.

Âgé de 32 ans, Gervais devra se défendre de quatre chefs d'accusation pour avoir prétendu faussement être un agent de la paix, emploi trompeur d'un insigne ou d'un article d'uniforme, emploi illégitime d'un uniforme militaire et emploi illégitime d'une décoration militaire.

L'accusé s'est rendu au poste de police du SPO, samedi. Il a été arrêté, puis relâché sous promesse de comparaître. Il est attendu au palais de justice d'Ottawa le 9 décembre.

Le SPO affirme que l'enquête se poursuit dans ce dossier.

La présence de Franck Gervais à la cérémonie du jour du Souvenir dans la capitale nationale avait causé un véritable tollé. Non seulement n'était-il pas un sergent de retour de mission, comme il le prétendait, mais il avait poussé l'audace jusqu'à accorder une entrevue aux journalistes de CBC.

D'autres militaires ont rapidement averti les journalistes de se méfier puisque son uniforme ne leur semblait pas authentique et qu'il leur était inconnu. Le ministère de la Défense nationale avait ensuite averti le diffuseur public que M. Gervais n'a jamais été un membre des Forces canadiennes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer